GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • «Renvoyez-la!»: Trump dit désapprouver les slogans scandés à son meeting
    • Iran: Rohani appelle Macron à «intensifier» les efforts pour sauver l'accord nucléaire
    • Washington demande à l'Arabie saoudite de libérer le blogueur Raef Badaoui (Pence)
    • Les États-Unis vont pousser pour la liberté religieuse en Corée du Nord (Pence)
    • Sanctions américaines contre des dirigeants de milices liées à l'Iran en Irak (Mike Pence)
    • Tour de France 2019: Simon Yates s'impose dans la 12e étape, Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune
    • Maroc: trois hommes condamnés à la peine de mort pour l'assassinat de deux Scandinaves
    Moyen-Orient

    L'Iran commence à renouveler sa flotte aérienne

    media Un A300 de Iran Air. wikipedia

    La levée partielle de l'embargo américain sur l'Iran a permis à ce pays de commencer à rénover sa flotte aérienne vieillissante faute de pouvoir l'entretenir, ces dernières années.

    La vente de pièces détachées d'avions de ligne et les réparations nécessaires à la sécurité sont à nouveau possibles en Iran depuis janvier et la levée partielle des sanctions occidentales. La vente d'appareils neufs reste toutefois interdite.

    Les Etats-Unis ont autorisé Boeing et General Electric, qui fabrique des réacteurs d'avions, à vendre des pièces détachées à l'Iran, et des appareils ont également été envoyés dans des pays étrangers pour y subir des réparations liées à la sécurité.

    C’est un ballon d'oxygène appréciable et le ministre iranien en charge des transports s'est félicité d'avoir pu ajouter dix avions civils à la flotte, soit une augmentation de la capacité de transport de 2 800 sièges et un rajeunissement de l'âge moyen des avions. L'origine de ces avions n'a pas été précisée. Durant la période de l'embargo, l'Iran a acheté ou loué des avions d'occasions et notamment des Airbus.

    Téhéran a également promu la construction locale d'avions du type Antonov 140. Mais depuis l'accident de juillet qui a fait 39 morts, ces avions sont tous cloués au sol.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.