GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    La progression des jihadistes de l'Etat islamique en Syrie et en Irak

    media Couteau à la main, un homme célèbre la prise de la base aérienne de Tabqa, dans les environs de Raqqa en Syrie. REUTERS/Stringer

    Dimanche 24 août, les jihadistes de l'Etat islamique ont pris l'aéroport de Tabqa en Syrie, c'était le dernier bastion de l'armée loyaliste. L'organisation radicale contrôle ainsi la province de Raqqa, dans le nord de la Syrie. C'est la première fois que l'Etat islamique s'empare ainsi de la totalité d'une province syrienne.

    C'est à l'issue de violents combats, que les hommes de l'Etat islamique se sont emparés hier de l'aéroport militaire de Tabqa, dernière place forte du régime de Bachar el-Assad dans la province de Raqqa. Difficile à ce stade de déterminer si les jihadistes ont pu s'emparer de matériel militaire et quel est l'usage qu'ils pourraient en faire.

    Mais l'Etat islamique contrôle désormais la totalité de cette province syrienne, à l'exception toutefois de quelques villages kurdes. La ville de Raqqa constituait déjà l'un des principaux fiefs de l'EI dans le vaste territoire qu'il appelle son califat. Actuellement, l'organisation est à l'offensive dans le nord de la Syrie. C'est le cas notamment dans la province d'Alep, où l'Etat islamique a récemment repris une série de localités d'où il avait été chassé début-2014 lorsque les autres groupes de la rébellion syrienne avaient lancée une opération conjointe pour repousser l'Etat islamique.

    A chaque succès militaire en Syrie ou en Irak, le groupe jihadiste inquiète un peu plus. « Un nettoyage ethnique et religieux », voilà comment la haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Navy Pillay, considère la situation en Irak. Chaque jour ils commettent de graves et horribles violations des droits de l'Homme, affirme-t-elle. Dimanche, les représentants de plusieurs pays arabes se sont réunis en Arabie Saoudite pour évoquer cette menace. De leur côté, les Américains qui mènent déjà des raids aériens sur des positions de l'Etat islamique en Irak réfléchiraient actuellement à étendre leur raids à la Syrie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.