GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Tous trois sont récompensés pour leurs travaux sur «l’allègement de la pauvreté globale», informe le comité Nobel ce lundi. «En deux décennies, leur approche basée sur les expérimentations ont transformé l’économie du développement, qui est maintenant un champs de recherche florissant», explique l’Académie royale des sciences suédoise.

    Moyen-Orient

    Nouvelles attaques d'al-Qaïda contre l'armée dans le sud du Yémen

    media Dans un cimetière de Sanaa, le 10 août 2014, le portrait d'un soldat mort dans une attaque d'al-Qaïda, dans la province de l'Hadramout, où les attentats contre l'armée se multiplient. REUTERS/Khaled Abdullah

    Alors que cette semaine au Yémen, les rebelles chiites encerclaient la capitale Sanaa pour exiger la démission du gouvernement, l’organisation al-Qaïda est toujours très active, notamment dans le sud du pays. Dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 août, l'organisation a lancé une double attaque, dont un attentat-suicide à la voiture piégée, contre une caserne de l'armée, causant la mort de quatre soldats et d’une dizaine d’insurgés.

    La menace de la rébellion chiite houtiste a presque fait passer au second plan l'activité toujours grandissante d'al-Qaïda, notamment dans la région de l'Hadramout, dans le Sud. Depuis avril dernier l'armée y est déployée en force.

    Elle reste une cible de choix pour les insurgés de la mouvance jihadiste. Dernier exemple en date : dans la nuit de vendredi à samedi, quatre soldats ont été tués dans l'attaque d'une caserne dans la ville de Qatan. Selon une source militaire, un kamikaze a fait exploser sa voiture contre le mur d'enceinte. Dans le même temps, des insurgés donnaient l'assaut à l'arme automatique et aux lance-roquettes.

    Emprise d'al-Qaïda dans l'Hadramout

    Un assaut qui aurait été repoussé par l'armée après plusieurs heures d'affrontements, faisant une dizaine de morts chez les assaillants. Non loin de là, dans la ville de Shibam, trois autres combattants d'al-Qaïda ont été tués samedi par l'armée dans une maison où ils s'étaient retranchés selon une autre source militaire.

    Les attaques et affrontements entre al-Qaïda et l'armée se multiplient dans la province de l'Hadramout, révélant l'emprise presque totale de la mouvance extrémiste sur la région.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.