GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Septembre
Jeudi 21 Septembre
Vendredi 22 Septembre
Samedi 23 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 25 Septembre
Mardi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Irak: le PAM reprend son assistance dans la région d’al-Anbar

    media En Irak, le PAM reprend son assistance humanitaire dans la région d'al-Anbar, le 4 septembre 2014. AFP Photo/Safin Hamed

    En Irak, après quatre mois d’interruption, le PAM, Programme alimentaire mondial, reprend son assistance humanitaire dans la région d’al-Anbar. Une assistance interrompue puisque cette province irakienne, la plus grande du pays, est contrôlée depuis le début de l’été par les groupes radicaux de l’Etat islamique.

     

    Le PAM a repris ses distributions alimentaires dans la province d’al-Anbar pour la première fois depuis mai. Malgré le danger, ses équipes ont réussi à y revenir et ont pu porter secours à des familles qui vivent une situation de grande détresse. Shaimaa Fayed, porte-parole du PAM en Irak, s’en explique.

    « A cause de la situation sécuritaire, nous ne pouvions plus nous rendre dans la province d’al-Anbar depuis le mois de mai, dit-il. Finalement, nous sommes parvenus à passer par des routes sécurisées qui conduisent vers Ramadi. Là-bas et dans une autre ville d’al-Anbar, nous devons fournir une assistance alimentaire d’urgence à 76 000 personnes. »

    Avec ces premières livraisons, ce sont plus de 838 000 personnes au total qui sont aidées par le PAM en Irak depuis mi-juin. La situation humanitaire continue de se détériorer en raison des combats. A travers le pays, plus de 1,5 million de personnes ont été déplacées dans des conditions précaires – beaucoup d’entre elles n’ont pas accès à la nourriture, à l'eau ou à d'autres produits de première nécessité.

    Situation catastrophique

    Les travailleurs du PAM sont allés à la rencontre des populations. Ils décrivent leur vie ainsi que celle des personnes déplacées en Irak comme une « tragédie sans aucun signe d'espoir », témoigne Shaimaa Fayed.

    « Nous avons rencontré, dit-il, de nombreux civils. Je pense notamment à ce père de famille qui décrit sa situation et celle des autres déplacés comme catastrophique durant ces derniers mois. Donc, nous devions reprendre notre assistance alimentaire. Nous sommes conscients du danger, mais c’est notre travail et nous devons continuer d’apporter notre aide aux familles déplacées, peu importe où elles se trouvent en Irak. »

    Les actions du PAM en Irak ont été intensifiées ces derniers temps, grâce à une contribution de 148,9 millions de dollars de l’Arabie saoudite en juillet, pour pallier rapidement à la crise humanitaire. Cette donation fait partie d'une enveloppe de 500 millions de dollars que Riyad a octroyée à l'ONU pour aider le peuple irakien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.