GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Aujourd'hui
Samedi 2 Juillet
Dimanche 3 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Al-Qaïda appelle tous les jihadistes à s’unir

    media Les jihadistes ne semblent pas encore prêts à s'unir derrière la bannière de l'Etat islamique. AFP PHOTO / YOUTUBE

    Un communiqué inédit a été signé par les deux branches maghrébines et yéménites d'al-Qaïda. Dans ce texte diffusé sur internet hier, mardi, Aqmi et Aqpa dénoncent la coalition occidentale qui se met en place contre l'État islamique en Syrie et en Irak. Aqmi et Aqpa appellent tous les jihadistes de la région à cesser leur guerre fratricide et à s'unir contre cet ennemi commun. Mais l'heure n'est pas encore à l'union sacrée de tous les jihadistes derrière l'État islamique.

    La coalition internationale conte l'État islamique va-t-elle réunir des jihadistes jusqu'ici ennemis ? « À cause de cette croisade, nous n'avons pas le choix, écrivent Aqmi (al-Qaïda au Maghreb islamique) et Aqpa (al-Qaïda dans la péninsule arabique). Nous devons être contre l'Amérique et son alliance mécréante ».

    Depuis le printemps 2013, al-Qaïda et l'État islamique se disputent le leadership du jihad mondial au prix de combats meurtriers en Syrie. Dans leur tout premier communiqué conjoint diffusé hier, mardi, sur le compte Twitter de l'agence médias officielle d'Aqmi, les deux franchises maghrébines et yéménites d'al-Qaïda, appellent les jihadistes à l'unité. « Cette guerre fratricide a causé la perte de nos meilleurs chefs. Le vrai ennemi, explique le communiqué, c'est cette alliance diabolique ».

    Pour autant, ni Aqmi ni Aqpa ne prêtent allégeance à l'EI comme demandé par l'autoproclamé calife, toujours en conflit ouvert avec le numéro un d'al-Qaïda, l'Égyptien Ayman al-Zawahiri.

    En outre, le communiqué présente ses condoléances à la brigade syrienne Ahrar al-Cham, dont tout l'état-major vient d'être décimé par un attentat en Syrie, et qui n'est autre qu'un des principaux ennemis de l'État islamique.

    Avec ce communiqué, Aqmi et Aqpa conservent donc une position médiane dans le conflit au sein du jihad mondial, en condamnant les frappes américaines en Irak sans pour autant appeler les jihadistes à s'unir derrière l'État islamique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.