GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: la population se réfugie en Turquie, les combats s’intensifient

    media Des réfugiés syriens traversant la frontière turque près de la ville de Suruc, le 19 septembre 2014. REUTERS/Stringer

    Plus de 70 000 réfugiés kurdes syriens ont passé la frontière turque depuis vendredi. Ces réfugiés viennent du Kurdistan syrien. Ils fuient l'avancée de l'organisation Etat islamique qui encercle une ville, Aïn al-Arab, en arabe, Kobane en kurde. Une ville vers laquelle se dirigent des combattants kurdes.

     

    Avec notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

    Serait-ce l’ouverture de la frontière aux dizaines de milliers de réfugiés, depuis vendredi à midi, qui permet désormais aux combattants du PKK de rejoindre le Kurdistan syrien ? Toujours est-il que plusieurs centaines d’entre eux, au moins 500 semble-t-il, ont rejoint le canton de Kobane, dans la nuit de vendredi à samedi, et prennent part aux combats qui continuent.

    Ce samedi soir, des Peshmergas, donc des combattants kurdes d’Irak, étaient également sur le point de rejoindre la petite enclave assiégée avec des dizaines voire des centaines de véhicules - et sans doute des armes plus conséquentes que le maigre armement dont pouvaient disposer les Forces de défense populaires, ou YPG, locales.

    L’équilibre des forces en présence tourne probablement désormais un peu plus à l’avantage des Kurdes face aux jihadistes de l’Etat islamique. D’autant que, maintenant que les familles ont été placées en sécurité du côté turc, de nombreux hommes ont pu prendre les armes pour défendre leur ville, tout comme, d’ailleurs, l’ensemble des membres du gouvernement local.

    La ville de Kobane ne semble pas menacée de tomber dans l’immédiat, mais au moins trente villages alentour sont eux passés aux mains des islamistes, avec leur lot de destructions et d’exécutions sommaires. La reconquête des territoires perdus semble pour l’instant hypothétique, malgré l’union des forces kurdes régionales.


    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalife

    Les combattants de l'Etat islamique, qui ont reculé devant les peshmergas kurdes en Irak, ont réussi une percée fulgurante dans le nord de la Syrie. En trois jours seulement, le groupe extrémiste a occupé une soixantaine de villages dans la région d'Alep, après de violents combats contre les milices kurdes.

    Les combattants de l'Etat islamique sont en passe d'encercler Aïn al-Arab, la troisième ville kurde de Syrie, non loin de la frontière turque. Les lignes de défense des miliciens kurdes se sont effondrées devant les troupes d'Abou Bakr al-Baghdadi, plus nombreuses et mieux équipées.

    Pris de panique devant la progression fulgurante des jihadistes, les habitants ont fui vers la Turquie. Mais le sort de 800 villageois reste inconnu et des témoignages font état de meurtres, de viols et de pillages.Trois cents combattants kurdes venus de Turquie sont arrivés en Syrie, ce samedi, pour prêter main-forte à leurs frères d'armes à Aïn al-Arab. Des renforts bien modestes en comparaison des 7000 combattants qui seraient engagés par les jihadistes dans la bataille.

    Cette offensive revêt une importance stratégique pour l'Etat islamique, qui a annoncé, en juin, la création d'un califat s'étendant d'Alep, en Syrie, à Diyala, à l'est de Bagdad. Si le groupe parvient à s'emparer de Aïn al-Arab, il contrôlerait alors une large portion de la frontière nord avec la Turquie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.