GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 18 Décembre
Mercredi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Football : l'Olympique lyonnais (France) affrontera le FC Barcelone (Espagne) en huitièmes de finale de la Ligue des champions
    • Football : le Paris Saint-Germain (France) affrontera Manchester United (Angleterre) en huitièmes de finale de la Ligue des champions
    • Gilets jaunes: le président Macron organise mardi une réunion à l'Elysée sur le grand débat
    • Gilets jaunes: Macron organise mardi une réunion à l'Elysée sur le grand débat
    • Industrie automoblie: le conseil d'administration de Nissan échoue à nommer un successeur à Carlos Ghosn (communiqué)
    • Sécurité routière: le nombre de morts sur les routes en recul de 1,8% en novembre (officiel)
    • Attentat de Strasbourg: un proche du tueur présenté à un juge d'instruction (parquet de Paris)
    • Yémen: le cessez-le-feu entre officiellement en vigueur mardi à Hodeïda (responsable ONU)
    • France-social: la SNCF versera des primes exceptionnelles à près de 100 000 salariés (Pepy)
    • Grèce: explosion d'une bombe contre la télé privée Skaï, pas de blessés mais des dégâts matériels (police)
    Moyen-Orient

    La Turquie ferme sa frontière dans le sens des départs vers la Syrie

    media Un soldat turc monte la garde avec derrière lui des Kurdes syriens qui attendent derrière des barbelés, près de la ville de Suruc, le 21 septembre 2014. REUTERS/Stringer

    Malgré les heurts qui ont eu lieu, dimanche 21 septembre, entre les Kurdes de Turquie voulant passer côté syrien pour se battre et les forces de sécurité turques, les réfugiés kurdes syriens ont continué à traverser la frontière ouverte vendredi 19 septembre, pour trouver refuge en Turquie. Selon les autorités turques, quelque 100 000 réfugiés kurdes syriens ont été accueillis en Turquie depuis vendredi. Ce lundi matin, le PKK a appelé les Kurdes de Turquie à combattre les jihadistes en Syrie.

    Avec notre envoyé spécial sur la frontière turco-syrienne, Jérôme Bastion

    Sur la centaine de kilomètres qui constitue la frontière avec le canton kurde de Kobane, les militaires turcs ont installé une dizaine de points de passages provisoires où, par petits groupes, les familles kurdes syriennes se sont fait enregistrer pour entrer en Turquie. Le seul problème pour elles était l’interdiction qui leur était faite d’entrer avec leur véhicule et leurs bêtes.

    Après le passage d’un groupe de militants du PKK la nuit dernière, avec armes et bagages, Ankara a décidé de fermer la frontière dans le sens des départs vers la Syrie, piégeant en même temps nombre de Kurdes syriens venus mettre leur famille à l’abri et pensant retourner chez eux.

    C’est face à la ville de Kobane que les incidents ont été les plus violents parce que là s’étaient rassemblés les Kurdes venus d’un peu partout en Turquie, soutenus par quelques députés du parti pro-kurde HDP. Ces derniers voulaient pouvoir entrer librement en Syrie pour affronter les jihadistes de l’Etat islamique, qui assiègent la petite enclave kurde depuis bientôt une semaine. Les élus locaux et députés kurdes sur place depuis hier vont poursuivre leur sit-in pour demander le droit d’aller porter assistance à leurs cousins de Syrie, mais repoussés à près de cinq km de la frontière. Il ne devrait plus y avoir de mouvement de foule incontrôlable et de heurts, comme hier.

    Ankara veut contrôler

    La Turquie entend poursuivre sa politique d’accueil humanitaire, mais refuse que sa frontière serve à alimenter, en quelque sorte, le conflit de l’autre côté de cette même frontière, au risque d’être accusée d’abandonner le réduit kurde de Kobane aux assaillants de l’Etat islamique.

    Les tensions dans la région ne sont pas près de s’apaiser, car les responsables kurdes locaux réclament avec insistance le droit d’accueillir et gérer eux-mêmes ces réfugiés, qui sont souvent des membres de leur famille directe à eux. Mais le gouvernement, qui a achevé l’installation d’un camp de tentes officiel, voudrait les y héberger et les tenir ainsi, en quelque sorte, sous contrôle.

    De nombreuses et importantes manifestations à Istanbul, à Diyarbakir et dans plusieurs autres villes pour réclamer le droit à aller soutenir et défendre les Kurdes syriens contre les attaques des jihadistes. Plus la situation militaire va se dégrader, plus la contestation va être vive contre le soutien présumé du gouvernement aux mouvements islamistes syriens et contre le sentiment d’abandon du Kurdistan syrien à son sort.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.