GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël crée une Autorité chargée de la cyber-défense

    media Le secteur de la cyber-défense en Israël a connu une forte croissance ces dernières années. REUTERS/Kacper Pempel/Files

    Le Premier ministre israélien a annoncé le week end dernier la création d’une Autorité nationale pour la cyber-défense, une autorité chargée de la protection des systèmes informatiques des sites militaires et civils. Mais selon les autorités, les menaces et les attaques se font plus précises, certaines pouvant entraîner l'arrêt des feux rouges ou la paralysie des banques. Le secteur de la cyber-défense en Israël s’est donc fortement développé.

    Benyamin Netanyahu a annoncé dimanche 21 septembre la création d'une Autorité nationale pour la cyber-défense. Une agence gouvernementale chargée de cyber-défense regroupe l'ensemble des moyens physiques et virtuels mis en place par un pays dans le cadre d’une guerre informatique. Selon Nicolas Arpagian, rédacteur en chef de la revue Prospective stratégique, directeur scientifique et enseignant à l’Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice, la guerre, telle que nous la connaissons n’existe plus, quand le champ de bataille se nomme Internet : « La notion de guerre  évoque les affrontements violents mettant en cause la vie humaine. La difficulté de ce terme de guerre, c'est qu'il va dissuader un certain nombre de gens de croire que cette capacité à être attaqué sur Internet les concerne, puisque si c'est la guerre, ce sont les militaires qui sont concernés. Il faut plutôt insister sur la notion de cyber-sécurité, considérant que chacun, Etat, entreprise, collectivité, individu peut être la cible d'un usage offensif de l'Internet, tant en ce qui concerne les systèmes d'information, que les données qui circulent et qui peuvent l'objet de captation, de détournement ou de vol ».

    Protéger l'Etat et aussi les civils

    Une définition de la guerre électronique qui n’a pas échappé à Benyamin Netanyahu quand il avait récemment accusé l’Iran d’avoir lancé une cyber-attaque contre Israël. Le Premier ministre israélien a expliqué que cette nouvelle Autorité de cyber-défense ne serait pas uniquement responsable de « la protection des installations importantes et des organismes liés à la défense, mais devra, également, assurer la défense des civils israéliens », contre tout type de cyber-agressions. Le ministre israélien de la Défense a ajouté, que le pays était continuellement la « cible d'attaques électroniques d'un Etat ennemi, de groupes terroristes et de pirates visant des sites militaires et économiques » tout en précisant que ces agressions n'avaient « pas provoqué de dégâts sérieux ».

    Un secteur en plein boom en Israël

    Mais les menaces cybernétiques se font plus précises, certaines pouvant entraîner l'arrêt des feux rouges ou la paralysie des banques. Ces dernières années, le secteur de la cyber-défense en Israël s’est fortement développé et compte 200 entreprises locales et 20 centres de recherche en coopération avec des multinationales. Récemment, Lockheed Martin, l’entreprise américaine de défense, a créé une filiale qui développera, des systèmes de cryptage pour les centres de données et la téléphonie, ainsi que des dispositifs de contre-mesures électronique. Car sur internet aussi, la meilleure défense, reste encore l’attaque.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.