GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Yémen: des centaines de manifestants contre les rebelles houthistes

    media De jeunes Yéménites anti-houthis chantent des slogans lors d'une manifestation ce dimanche à Sanaa, la capitale du Yémen. Ils demandent le départ des rebelles chiites et le respect des accords signés sous l'égide de l'ONU. AFP PHOTO / MOHAMMED HUWAIS

    Au Yémen un attentat suicide a fait au moins 15 morts et plus de 50 blessés, dimanche soir, à l’est de la capitale Sanaa. L’attaque a ciblé un hôpital utilisé par les rebelles chiites houthistes et il a été revendiqué par le groupe Ansar al-Charia, lié à al-Qaïda. Les troubles qui agitent le pays depuis plus d’un mois se poursuivent donc. Pour la première fois depuis que les rebelles houthistes ont pris la capitale la semaine dernière, des centaines de personnes ont manifesté contre leur présence ce dimanche 28 septembre.

    La manifestation s’est déroulée sans heurts dans une ville pourtant quadrillée par les rebelles houthistes. Les jeunes, descendus dans la rue, exigeaient notamment le retrait des milices armées de la capitale et le rétablissement des services de sécurité. Ils demandaient aussi aux rebelles venus du nord du pays de se conformer à l’accord qu’ils ont signé le 21 septembre avec le gouvernement, sous l’égide de l’ONU.

    Le Yémen fait face à des mouvements séparatistes au sud

    Cet accord prévoit leur retrait de Sanaa et le démantèlement de leurs camps près de la capitale, en échange de la nomination d’un nouveau Premier ministre et d’une meilleure représentativité au sein du gouvernement. Mais il est pour l’instant resté lettre morte. Les manifestants ont également dénoncé la faiblesse du président Abd Rabbo Mansour Hadi.

    Outre la rébellion houthiste, le Yémen fait face à des mouvements séparatistes au sud et aux attaques du groupe Ansar al-Charia affilié à al-Qaïda, qui s’en prend à la fois au pouvoir en place et aux rebelles. Ansar al-Charia a revendiqué plusieurs attentats ces derniers jours : l’attentat suicide, dimanche soir, contre un hôpital des rebelles chiites, mais aussi une embuscade contre l’armée yéménite dans la province de Chabwa, et un tir de roquette samedi près de l’ambassade américaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.