GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Pour Netanyahu, l’Iran est plus dangereux que le groupe Etat islamique

    media Benyamin Netanyahu à la tribune de l'ONU, le 29 septembre 2014. REUTERS/Mike Segar

    Ce lundi 29 septembre à la tribune de l’ONU, le Premier ministre israélien a mis en garde contre un Iran doté de l’arme nucléaire. Il a également insisté sur le fait qu’il ne voyait aucune différence entre ses deux bêtes noires : l’Iran et le Hamas, et les jihadistes de l’organisation État islamique.

    Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

    Chaque fois qu’il monte à la tribune de l’ONU, Benyamin Netanyahu consacre son discours à la priorité numéro 1 de la politique étrangère israélienne : empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire. Cette fois, le Premier ministre israélien a voulu convaincre l’Assemblée générale que l’Iran est plus dangereux encore que l’organisation État islamique.

    « Laisseriez-vous le groupe Etat islamique enrichir de l’uranium ou développer des missiles intercontinentaux ? Non ! Alors vous ne devez pas laisser l’État islamique d’Iran le faire. Vaincre le groupe Etat islamique et laisser l'Iran obtenir la bombe atomique serait comme gagner une bataille et perdre la guerre », a lancé le chef du gouvernement israélien.

    Benyamin Netanyahu a aussi répondu à Mahmoud Abbas qui l’a accusé d’avoir mené « une guerre de génocide » à Gaza. Il a également défendu les frappes israéliennes sur le Hamas à Gaza comme faisant partie du même combat, selon lui, que celui contre l’organisation État islamique en Irak et en Syrie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.