GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Mars
Vendredi 15 Mars
Samedi 16 Mars
Dimanche 17 Mars
Aujourd'hui
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Pays-Bas: le suspect de la fusillade d'Utrecht a été arrêté par la police
    • Russie: le responsable de l'ONG Memorial en Tchétchénie condamné à quatre ans de prison (Memorial)
    • Tunisie: le beau-frère de Ben Ali en détention à Marseille (source judiciaire)
    • Tunisie: le beau-frère de Ben Ali inculpé en France pour faux et blanchiment (source judiciaire)
    • «Gilets jaunes»: Didier Lallement remplace le préfet de police de Paris Michel Delpuech (Edouard Philippe)
    • France: «Des consignes inappropriées» ont été passées pour l'usage des LBD samedi (Edouard Philippe)
    • GB: le gouvernement ne peut pas représenter au vote l'accord de Brexit inchangé (président des Communes)
    • Cyclone au Mozambique: le bilan «pourrait dépasser le millier de morts» selon le président Nyusi
    Moyen-Orient

    Front commun inédit des Kurdes d’Irak et de Syrie contre le groupe EI

    media Le leader kurde irakien, Massoud Barzani, à Erbil, le 5 septembre 2014. REUTERS/Maja Hitij/Pool

    C’est une évolution historique dans les relations entre Kurdes de Syrie et d’Irak. Hier soir, le Parlement de l’administration régionale autonome du Kurdistan irakien a, pour la première fois, reconnu les trois cantons autonomes kurdes de Syrie et adopté un protocole de coopération bilatérale qui comprend l’envoi immédiat d’armes à la ville assiégée de Kobane.

    Avec notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

    Invité personnel du président Massoud Barzani, le co-président du canton de Kobane, Salih Müslim, a assisté à Dohuk aux travaux du parlement régional d'Irak du nord qui ont entériné cette décision qui devrait, ou pourrait, changer le cours des événements en Syrie du nord, voire à plus long terme dans la sous-région.

    La rivalité entre les deux hommes est ancienne. Elle empêchait notamment depuis près de deux ans la tenue d’un congrès régional inter-kurde dont l’organisation était sans cesse ajournée. « Mais aujourd’hui, les conditions ont changé, a commenté M. Müslim. Nous sommes attaqués et c’est notre survie en tant que Kurdes qui est en jeu », a-t-il encore dit.

    Hache de guerre enterrée

    Depuis longtemps, l’administration kurde aux mains de la famille Barzani, très proche d’Ankara, reprochait au président du Parti de l’unité démocratique (PYD) son manque de légitimité, mais surtout, de manière non dite, son affiliation quasi organique avec le PKK turc. Au début de l’été, le gouvernement régional kurde irakien avait même, comme la Turquie, scellé la frontière entre la Rojava syrienne et la Ninova irakienne pour empêcher les rebelles kurdes de venir en aide à leur frères syriens, estimant qu’ils devaient se défendre tout seuls.

    La hache de guerre est désormais enterrée, et M. Barzani a même promis qu’il enverrait dans les 24 heures des armes à Kobane, « parachutées par avion si la Turquie refuse leur transit sur son territoire », a-t-il même dit.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.