GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Salon Milipol au Qatar: Le Drian et Cazeneuve en VRP de la sécurité

    media Jean-Yves Le Drian et Bernard Cazeneuve sortent du Palais de l'Elysee, le 15 octobre 2014. Reuters

    Les ministres francais de l'Intérieur et de la Défense sont en déplacement au Qatar. Jean-Yves Le Drian a rencontré l'émir, cheikh Tamim bin Hamad al-Thani. Des discussions sont en cours depuis plusieurs mois entre la France et l'émirat pour tenter de vendre des avions Rafales. Mais pour l'instant, rien n'est signé. Cette visite intervient à l'occasion du salon de la sécurité intérieure, Milipol, qui s'ouvre ce lundi matin. La France espère là aussi vendre sa technologie et son expertise.

    Avec notre correspondante à Doha, Laxmi Lota

    Le Qatar est préoccupé par le terrorisme. Deux soucis majeurs : l'avancée de l'organisation Etat islamique dans la région, mais aussi les grands événements sportifs que l'émirat va accueillir : le championnat du monde de handball l'an prochain et la Coupe du monde de football en 2022.

    Pour le président du comité Milipol Qatar, le brigadier Nasser Bin Fahed al-Thani, l'émirat va forcément se doter de nouveaux équipements de sécurité. « C'est très important pour nous. Nous voulons que le Qatar reste un pays sûr, pour ses habitants et les expatriés. Nous avons besoin de ce salon pour améliorer tout notre département sécurité au ministère de l'Intérieur ! »

    Le salon Milipol est donc une très grande opportunité pour les plus de 250 exposants présents. Parmi eux, une vingtaine d'entreprises francaises, dont Nexter, Thalès ou Airbus. Selon le ministre francais de l'Interieur, Bernard Cazeneuve, la France a de l'expertise à proposer, notamment pour former les forces de sécurité. Le ministre se veut optimiste quant à la signature de contrats : « Les contrats, on les commente après qu'ils ont été signés. J'ai quelques espérances, mais on va attendre que ce soit terminé, pour consacrer ce qui aurait été fait, et je suis convaincu que ce salon sera un très bon cru. »

    En 2012, le Qatar avait signe pour 53 millions d'euros de contrats au total lors du salon Milipol.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.