GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Premières livraisons d'armes aux Kurdes de Kobane

    media Un habitant kurde regarde les avions de chasse survoler la ville de Kobane, depuis la frontière turco-syrienne le 19 octobre 2014. AFP PHOTO/BULENT KILIC

    La bataille de Kobane est entrée dans une nouvelle phase. Pour la première fois, l’armée américaine dit avoir largué des armes, des munitions et du matériel médical sur l’enclave kurde assiégée par les jihadistes, dans la nuit du 19 au 20 octobre. Le matériel a été fourni par les Kurdes d’Irak. Il est destiné aux combattants Kurdes retranchés depuis plus d’un mois à Kobane, au nord de la Syrie.

    Avec notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

    Lundi matin, Polat Kan, le porte-parole du YPG (Forces de défense populaire), la composante militaire du PYD, confirme : « la plupart des armes sont arrivées à destination ».

    Contactés un peu plus tôt, les rares journalistes présents dans la ville disaient n’avoir pas pu confirmer cette information de la part des responsables de la ville. Sans doute qu’en pleine nuit   l’une des premières nuits calmes depuis fort longtemps   le besoin de repos et la discrétion nécessaire pour accuser réception et mettre en sécurité ces armes ont nécessité de tenir secrète cette livraison.

    Tensions diplomatiques

    Ces largages risquent d’attiser les tensions entre Turcs et Américains. En effet, le président turc a exclu, une fois encore, d’aider militairement les Kurdes. Dimanche 19 octobre, Recep Tayyip Erdogan a même eu des mots très, très durs et définitifs sur les Kurdes de Syrie, « le PYD » de Kobane, rappelant que, pour lui, le PYD équivalait au PKK, que c’était donc un groupe terroriste, et qu’en conséquence il ne fallait pas attendre de la Turquie qu’elle les aide en aucune manière.

    Ankara était restée sourde jusqu’à présent à tous les appels des Kurdes, mais aussi des membres de la coalition, pour lever l’embargo sur la ville et permettre d’assister la résistance acharnée contre l’organisation Etat islamique, provoquant l’agacement croissant des Occidentaux et la fureur des Kurdes, qui ont violemment manifesté un peu partout en Turquie ces dernières semaines.

    Ce geste des Américains risque donc de déplaire aux autorités turques qui se retrouvent, une fois de plus, en porte-à-faux avec leurs alliés de la coalition, tant sur leur attitude complaisante vis-à-vis des islamistes que pour leur refus de venir en secours aux Kurdes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.