GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Yémen: l'émissaire des Nations unies exhorte les belligérants à respecter l'accord de trêve (Twitter)
    • Brésil: le fils de Bolsonaro se déclare en faveur d'un référendum sur la peine de mort («O Globo»)
    • Mort de Bernard Darty, cofondateur de l'enseigne d'électroménager (Fnac Darty)
    • Affaire Khashoggi: Guterres (ONU) juge «essentiel» qu'une enquête «crédible» soit menée
    Moyen-Orient

    Egypte: l'armée subit l'attentat le plus meurtrier de son histoire

    media Réunion du Conseil national de sécurité égyptien, autour du président al-Sissi, le 24 octobre 2014. AFP PHOTO/ HO/ EGYPTIAN PRESIDENCY

    Trente-quatre militaires ont été tués et une trentaine d'autres blessés, vendredi 24 octobre lors d'un attentat-suicide à la voiture piégée dans le nord de la péninsule du Sinaï. C’est l’attaque la plus meurtrière perpétrée contre l’armée égyptienne. Le président Abdel Fattah al-Sissi a décrété l'état d'urgence sur une partie de la région et le point de passage de Rafah avec Gaza a été fermé ce samedi.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    Selon les témoignages, l’attentat a été perpétré par un kamikaze qui a foncé avec un véhicule rempli d’explosifs contre un cantonnement de l’armée dans la région du cheikh Zoweid. Une région où militaires et jihadistes se livrent à de violents combats depuis la destitution du président Mohamed Morsi, issu du mouvement des Frères musulmans, en juillet 2013.

    Ces affrontements ont déjà fait plus d’un millier de morts entre forces de l’ordre et membres de l’organisation Ansar Beit al-Maqdess. Un mouvement qui a annoncé il y a deux mois son allégeance à l’organisation Etat islamique, qui avait récemment appelé à intensifier les attaques contre les militaires dans le Sinaï.

    L’attentat est un coup très dur pour l’armée égyptienne et pour le président Abdel Fattah al-Sissi. L’ex-maréchal avait été élu à la tête de l'Etat, par une écrasante majorité, pour justement éradiquer le terrorisme. Le président al-Sissi a convoqué vendredi soir une réunion extraordinaire du Conseil national de sécurité et a décrété un deuil national de trois jours. L'état d'urgence sur une partie du nord et du centre du Sinaï est également de instauré pour trois mois.

    Vives réactions dans les médias

    A attentat sans précédent, réactions sans précédent, notamment au niveau des chaînes de télévision privées. On a ainsi vu un journaliste réclamer que l’état de guerre soit décrété dans le pays tandis qu’une présentatrice a fondu en larmes avant de maudire les Frères musulmans considérés comme commanditaires de l’attentat.

    Les experts stratégiques n’ont pas été en reste. L’un d’entre eux a réclamé, pour éradiquer le terrorisme, le déplacement de tous les habitants de la région. Un triangle d’une centaine de kilomètres de coté allant de la frontière avec Gaza à l’est, à Al Arich à l’ouest et à Gabal Al Halal au sud. Une région habitée par près de 100 000 personnes, majoritairement des bédouins.

    Ces derniers ont aussi été montrés du doigt par plusieurs hôtes de chaînes télévisées qui les ont accusés d’être les informateurs des terroristes, qui pour la plupart émanent de leurs tribus.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.