GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Démission d’Amir Peretz en solidarité avec les Arabes israéliens

    media Amir Peretz, ministre de l'Environnement israélien, a annoncé sa démission suite aux menaces de Benyamin Netanyahu de révoquer la nationalité des personnes troublant l'Etat d'Israël. Il était ministre de la Défense du gouvernement d'Ehud Olmert en 2007. AFP PHOTO/DAVID

    Les Arabes israéliens sont en grève générale ce dimanche 9 novembre 2014, suite à la mort d’un jeune homme de la communauté samedi. En réponse à ce mouvement, Benyamin Netanyahu menace de déchoir de leur nationalité ceux qui œuvrent contre l'État d'Israël. Amir Peretz, ministre de l’Environnement de son gouvernement, a annoncé ce dimanche sa démission en guise de protestation contre cette déclaration.

    La police a été placée en état d'alerte pour contrer d'éventuelles violences dans les localités arabes du pays après la mort d'un jeune Arabe israélien samedi, à l’aube, tué par des policiers, rapporte notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul.

    Kheir Hamdane, 22 ans, a été abattu par des policiers à Kfar Kana dans le nord du pays, déclenchant une journée de colère émaillée de heurts avec la police. Il avait tenté d'attaquer au couteau des policiers, mais a été finalement tué d'une balle dans le dos.

    Un appel à la grève générale des commerces et des écoles a été lancé par des représentants de la communauté arabe israélienne pour dénoncer ce qu'ils qualifient de « meurtre ». Une enquête a été ouverte par la police des polices.

    Révoquer la citoyenneté de ceux qui appellent à la destruction de l'État d'Israël

    Les Arabes israéliens qui représentent 20 % de la population générale d’Israël s'étaient tenus jusqu'à présent à l'écart des violences qui se sont multipliées ces dernières semaines, notamment à Jérusalem-Est et en Cisjordanie.

    Réaction immédiate du premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu : il menace de révoquer la citoyenneté de ceux qui appellent à la destruction de l'État d'Israël.

    Cette position a provoqué des remous au sein de l’aile plus modérée du gouvernement israélien. Le ministre israélien de l’Environnement, Amir Peretz, considéré comme l'un des plus modérés sur le dossier palestinien dans le gouvernement de Benyamin Netanyahu, a même annoncé sa démission ce dimanche matin.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.