GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le procès en Belgique de Salah Abdeslam a été reporté au 5 février 2018 (tribunal de Bruxelles)
    • Afghanistan: attaque en cours contre un centre d'entraînement militaire à Kaboul (ministère)
    • L'aviation israélienne bombarde des positions du Hamas à Gaza après des tirs de roquettes sur le sud d'Israël (armée)
    • L'électricité a été rétablie à l'aéroport d'Atlanta, aux Etats-Unis, après une panne géante (aéroport)
    Moyen-Orient

    Egypte: les jihadistes du Sinaï de plus en plus proches du groupe EI

    media L'attentat dans le métro du Caire le 13 novembre n'a pas été revendiqué, mais les soupçons se portent sur des groupes liés à l'organisation EI. REUTERS/Al Youm Al Saabi Newspaper

    En Egypte, le groupe jihadiste Ansar Beit al-Maqdis a annoncé qu’il changeait de nom pour s’appeler dorénavant « La province du Sinaï ». Une confirmation des liens de plus en plus étroits entre les jihadistes du Sinaï et l’organisation Etat islamique.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    Pour les experts cités par les médias égyptiens, la décision d’Ansar Beit al-Maqdis est venue en réponse à un appel d’Abou Bakr al-Baghdadi, le calife autoproclamé du groupe Etat islamique. Dans un message audio authentifié, ce dernier avait demandé aux groupes régionaux qui lui avaient prêté allégeance d’abandonner leurs dénominations pour prendre celle de « Wilaya » (« province ») suivie du nom du lieu où ils se trouvaient.

    Ce changement expliquerait, selon les experts, la vague de violence qui a frappé l’Egypte au cours des deux derniers jours : attaque contre une vedette de la marine qui a fait huit disparus et cinq blessés, attentat contre des militaires dans le Sinaï qui a fait trois morts et bombe dans le métro du Caire qui s'est soldée par une vingtaine de blessés.

    Les experts sont d’accord sur le fait que le terrorisme islamiste égyptien reçoit une aide et un soutien étranger, mais qui divergent en revanche sur l’origine de ce soutien. Certains accusent le Hamas palestinien, d’autres Israël.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.