GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 1 Décembre
Lundi 2 Décembre
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Irak: l’armée affirme avoir repris la ville stratégique de Baïji

    media Les forces de sécurité irakiennes se déploient dans une opération contre l'organisation Etat islamique dans un village de la province de Diyala, le 13 novembre. REUTERS/Stringer

    En Irak, l'armée affirme avoir repris la ville stratégique de Baïji, située à 200 kilomètres au nord de Bagdad. Cela faisait quatre semaines que l'armée irakienne tentait de reprendre cette position-clé sur la route de Mossoul. Cette prise, si elle se confirme, serait une victoire importante pour les autorités irakiennes face à l'organisation Etat islamique.

    Selon des sources militaires irakiennes et selon le gouverneur de la province de Slaheddine, la ville de Baïdji aurait été totalement reprise aux combattants de l'Etat islamique. Il aura fallu un peu moins d'un mois aux forces irakiennes appuyées par des tribus sunnites ralliées au gouvernement, et par les bombardements de l'aviation américaine, pour s'emparer d'une ville que les jihadistes de l'organisation Etat islamique avaient conquise en juin dernier.

    Depuis le mois de septembre, les autorités irakiennes et la coalition antijihadiste emmenée par les Etats-Unis avaient fait de cette ville une cible prioritaire, afin de faire reculer le groupe Etat islamique, pour la première fois depuis que celui-ci a lancé la grande offensive qui lui a permis de s'emparer d'un tiers du territoire irakien.

    Cette victoire, si elle est confirmée de source indépendante, constituerait un succès sans précédent pour l'armée irakienne depuis la chute de Mossoul. D'abord, en raison de la taille de la ville, plus de 70 000 habitants, ensuite parce qu'elle se trouve à proximité de la principale raffinerie du pays. Cette dernière est assiégée depuis des mois par l'organisation Etat islamique. Enfin, parce que la ville de Baïji est située sur l'axe routier menant de Mossoul à Tikrit - et qu'en coupant cette route, l'armée irakienne va pouvoir isoler les positions tenues par les jihadistes entre Bagdad et Baïji.

    Cette victoire va sans doute doper le moral des troupes irakiennes, profondément traumatisées, du simple soldat aux plus hauts niveaux de la hiérarchie, par les revers à répétition subis, jusqu'à présent, contre les jihadistes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.