GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Un rapport des Nations unies confirme les crimes de l'EI

    media Des Kurdes, désemparés, regardent depuis le frontière turque les attaques du groupe Etat islamique sur la ville de Kobane, le 7 octobre 2014. AFP PHOTO / ARIS MESSINIS

    Une enquête indépendante des Nations unies estime que les chefs militaires de l'organisation Etat islamique sont responsables de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité. Ils peuvent être poursuivis par la justice internationale, explique le rapport présenté ce vendredi 14 novembre à Genève.

    Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

    L’organisation Etat islamique fait régner une terreur sans limites dans les territoires sous son contrôle. Exécutions sommaires, décapitations, lapidations en public, tel est le lot réservé aux populations refusant de se convertir.

    La commission d’enquête des Nations unies publie une liste détaillée des crimes et massacres de masse perpétrés par les terroristes. Elle les accuse de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre en s’appuyant sur les récits de quelque 300 témoins et victimes entendus en dehors de la Syrie.

    Le document fait état d’une violence sans mesure exercée essentiellement à l’encontre des chrétiens, des chiites et des Kurdes. Il note que tout est fait pour exclure les femmes et les filles de la vie publique. L’esclavage sexuel est monnaie courante. La population est terrorisée et reste sans réaction, note le rapport. Les soldats syriens capturés sont passés par les armes et les membres de certaines tribus tués sans autre forme de procès.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.