GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L'organisation Etat islamique marque le pas en Irak

    media Des miliciens sunnites s'apprêtent à combattre l'organisation de l'Etat islamique, à Ramadi (Irak), le 16 novembre 2014. REUTERS/Ali al-Mashhadani

    En Irak, les combattants jihadistes de l'organisation Etat islamique échouent à s'emparer du centre de Ramadi, la principale ville de la province sunnite d'al-Anbar. Selon un responsable des forces de sécurité irakiennes, une offensive de grande ampleur a pu être contenue près du siège du gouvernement régional.

    L'assaut a débuté vendredi 21 novembre à coups de mortiers et d'attaques à la voiture piégée. Les jihadistes ont tenté de s'emparer des quelques secteurs encore contrôlés par l'armée irakienne dans la ville de Ramadi. Selon un officier des forces irakiennes interrogé par l'Agence France presse, cet assaut a finalement été repoussé, grâce notamment à un appui aérien et à des renforts venus de Bagdad.

    Après Kobane – où l'Etat islamique continue de reculer – et la perte de la ville de Baidji, l'échec de cet assaut démontre que l'organisation Etat islamique ne parvient pas à engranger les victoires facilement, comme c'était le cas en juin et en août dernier. Si le groupe armé ne parvient plus à progresser, c'est sans doute en raison de la plus grande efficacité des raids aériens menée par la coalition anti-jihadiste, et par une plus grande coordination, au sol, avec l'armée irakienne.

    Mais même s’il ne parvient plus à progresser, pour l'heure, le groupe continue de contrôler la quasi-totalité des territoires conquis l'été dernier, et il tient d'une main de fer les principales villes irakiennes : Mossoul, Tikrit et Falloujah.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.