GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Liban: confusion sur l'arrestation de l’épouse présumée de Baghdadi

    media La femme arrêtée serait la deuxième épouse d'Abou Bakr al-Baghdadi, le «calife du jihad». REUTERS/Social Media Website via Reuters TV

    L’armée libanaise a annoncé l’arrestation d’une femme et d’un fils d’Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l’organisation Etat islamique qui sévit actuellement en Irak et en Syrie. L’arrestation daterait d’il y a dix jours mais n’a été révélée que ce mardi 2 décembre. Pourtant, la confusion règne toujours sur certains points de ces arrestations.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,

    La confusion règne au sujet de l’arrestation au Liban de l’une des épouses et du fils présumés du chef suprême de l’organisation Etat islamique. L'armée libanaise n'a pas confirmé officiellement que Saja Douleimi, arrêtée il y a une dizaine de jours, est bien l'épouse d'Abou Bakr al-Baghdadi. Mais des sources militaires, qui ont requis l'anonymat, assurent que la jeune femme a reconnu être l'épouse du leader jihadiste. La chaîne saoudienne panarabe al-Arabiya croit savoir qu'il s'agit de la seconde épouse de Baghdadi.

    Confusion aussi autour du lieu de son arrestation. Certaines informations affirment que Saja Douleimi a été arrêtée alors qu’elle tentait de pénétrer au Liban par un passage frontalier près de Ersal, à l’est. Des centaines de combattants du groupe Etat islamique sont déployés dans les hautes montagnes surplombant cette localité.

    Une autre version indique qu'elle a été appréhendée à un barrage de l'armée dans la localité côtière de Madfoun, alors qu'elle venait de Denniyé, une région du Liban-Nord, où les milieux jihadistes ont une forte présence. Les deux versions s'accordent cependant sur le fait qu'elle était munie d'une fausse carte d'identité libanaise.

    Saja Douleimi interrogée

    Le très sérieux quotidien libanais As-Safir, qui a révélé l'affaire, écrit que l'arrestation de la jeune femme est le fruit d’une coopération entre les renseignements militaires libanais et un service secret étranger.

    Depuis son arrestation, Saja Douleimi est interrogée au siège du ministère de la Défense, un complexe fortifié situé sur la colline de Yarzé, à l’est de Beyrouth. Elle a été arrêtée dans le cadre d’une opération spéciale, accompagnée d’un renforcement des mesures de sécurité préventives, dans plusieurs régions du Liban. Des sources de sécurité libanaises précisent que le fils présumé d’Abou Bakr al-Baghdadi serait âgé d’une dizaine d’années. Mais d'autres sources affirment qu'il s'agirait d'une petite fille.

    Le nom de Saja Douleimi, qui est de nationalité syrienne, était apparu début mars lors de la libération des 12 nonnes de Maaloula, détenues par le Front al-Nosra, la branche syrienne d'al-Qaïda. Les ravisseurs avaient placé son nom en tête de liste des prisonniers détenus par le régime syrien et dont ils souhaitaient la libération. A l'époque, elle avait été présentée comme l'épouse d'un important chef jihadiste.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.