GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Israël: les sirènes d'alarme activées à Tel-Aviv suite à une frappe tuant un commandant palestinien à Gaza (armée)
    Moyen-Orient

    Organisation EI: la coalition souligne un impact majeur des frappes

    media Intervention du secrétaire d'Etat américain John Kerry, lors de la conférence de la coalition internationale contre l'organisation EI, au siège de l'OTAN, à Bruxelles, le 3 décembre 2014. REUTERS/Eric Vidal

    Une soixantaine de pays de la coalition internationale contre l'organisation Etat islamique se sont réunis à l’Otan ce mercredi 3 décembre pour débattre de la meilleure stratégie militaire à terme, même si le déploiement de troupes au sol reste totalement exclu. John Kerry estime que l’engagement de la coalition pourrait durer des années. Des frappes inefficaces assure de son côté Bachar el-Assad.

    Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Bénazet

    Selon John Kerry, qui avait été à l’origine de cette rencontre, la soixantaine de pays de la coalition contre le groupe Etat islamique estiment tous que les frappes aériennes ont eu un impact majeur. Les quelque mille sorties aériennes opérées depuis août en Syrie puis en Irak ont forcé l’organisation à revenir à des tactiques de guérilla et à renoncer aux grosses opérations militaires avec convois de véhicules et matériel lourd.

    Mais pour les pays de la coalition, il ne sera pas possible de détruire le groupe EI uniquement avec les armes. Ils ont étudié à Bruxelles les moyens de stopper l’arrivée de combattants étrangers, les jihadistes volontaires. Un des moyens principaux est de mettre en œuvre une contre-propagande active sur Internet et les médias sociaux. Les médias sociaux que les terroristes maîtrisent et utilisent efficacement. « Il faut briser l’image de marque du groupe Etat islamique » affirme-t-on ici.

    La coalition a aussi évoqué les moyens de couper les sources de financement des terroristes, en particulier en recherchant les circuits qu’ils utilisent pour vendre leur pétrole afin de les couper de leurs clients par exemple.

    ► Dans un entretien dans l'hebdomadaire Paris-Match qui paraît ce jeudi, le président syrien Bachar el-Assad déclare ces frappes inefficaces. « C'est nous qui menons les combats terrestres » contre l'oganisation Etat islamique assure Bachar el-Assad. « On ne peut pas mettre fin au terrorisme par des frappes aériennes. Des forces terrestres qui connaissent la géographie et agissent en même temps sont indispensables » poursuit le président syrien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.