GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Irak: Le Drian annonce un raid «important» de l'aviation française

    media Le mirage 2000D de l'armée française est l'un des avions qui effectue régulièrement des frappes en territoire irakien. AFP PHOTO / PASCAL GUYOT

    Un raid qualifié d' «important» par le ministre de la Défense a ciblé les positions de l’organisation Etat islamique. L’opération a été annoncée ce vendredi 5 décembre dans la matinée. Le ministre, qui n'a pas donné de détails sur le nombre de chasseurs bombardiers français engagés dans ces frappes, les 120e depuis l’engagement aérien français en Irak en septembre dernier, revient sur les objectifs de ces frappes.

    « Il y a un raid important en ce moment, mais ce n’est pas la première fois, a ce vendredi matin déclaré Jean-Yves Le Drian interrogé par le groupe de médias BFM-TV-RMC. Ça fait partie des actions que mène la coalition très régulièrement. Le but, en Irak, pour nous et pour la coalition, c’est de faire l’appui aérien nécessaire. Tous les jours, il y a des patrouilles qui vont identifier des cibles, tous les jours nos avions sont opérationnels et nous frappons ».

    « Nous sommes la deuxième force de la coalition dans le domaine de l’appui aérien, a rappelé le ministre, et nous jouons tout à fait notre rôle, notre place, avec beaucoup de professionnalisme. Mais c’est une affaire qui sera de longue durée, parce qu’il faut d’abord permettre aux forces irakiennes de se reconstituer. De permettre aussi à ces forces ainsi qu’avec les peshmergas, de reprendre progressivement le territoire perdu. Tout cela avec l’appui de la coalition, mais sans présence au sol de nos forces. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.