GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Il est temps pour moi de clore ce long et beau chapitre de ma vie, non sans une certaine émotion et tristesse, mais c'est une décision inéluctable prise bien avant la CAN 2019», explique l'entraîneur français dans un communiqué publié sur son compte Twitter. La sélection marocaine avait été éliminée en 8e de finale par le Bénin.

    Moyen-Orient

    Les internautes iraniens devront s'identifier à chaque connexion

    media Un nouveau système d'identificationdes internautes iraniens devrait être mis en place. AFP

    L'Iran est en train de mettre en place un système pour mieux contrôler l'internet, malgré les promesses du président Hassan Rohani, qui avait promis une plus grande liberté dans le domaine social et culturel.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    C'est une nouvelle mesure pour contrôler l'internet. Le ministre des Télécommunications a en effet annoncé que très prochainement tout internaute qui voudra se connecter à la toile devra se faire identifier au préalable.

    A la mi-novembre, il avait déjà annoncé le prochain lancement d'un système de filtrage qui permettra de bloquer certains contenus de l'internet sans toutefois interdire complètement les réseaux sociaux, en particulier les réseaux de communications Viber, Tango, Line, instagram ou encore whatsApp, largement utilisés par les Iraniens.

    Accès sélectif et contrôlé des réseaux sociaux

    L'Iran travaille depuis près de deux ans à un accès sélectif et contrôlé des réseaux sociaux. Les autorités bloquent les réseaux Twitter et Facebook, qui avaient été utilisé lors des manifestations de contestation en 2009, après la réélection controversée de l'ex-président Mahmoud Ahmadinejad.

    Des millions de sites à caractère politique ou pornographique sont également interdits. Malgré ces mesures, les Iraniens utilisent largement des logiciels pour contourner ces interdictions, vendus dans les magazines, ou encore par internet.

     → À RELIRE : Hassan Rohani, la tentation du net

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.