GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Aide d'urgence aux réfugiés syriens de Jordanie

    media Camp de réfugiés syriens à Mafraq, en Jordanie, près de la frontière syrienne, le 7 décembre 2014. REUTERS/Muhammad Hamed

    Le Programme alimentaire mondial (PAM) va distribuer ce 15 décembre des coupons de nourriture au million et demi de réfugiés syriens éparpillés dans la région. La semaine dernière l’organisation internationale tirait la sonnette d’alarme : ses caisses sont vides et elle ne pouvait assurer la distribution de coupons alimentaire pour décembre. Un appel d’urgence a permis de réunir 80 millions de dollars, soit assez pour couvrir les besoins du mois de décembre et une partie des besoins de janvier mais pas plus.

    Avec notre correspondante à Amman, Angélique Ferat

    Un simple message sur le téléphone portable a rendu le sourire aux quelque 400 000 Syriens qui bénéficient d'aide alimentaire en Jordanie. Abou Abdallah, père de neuf enfants, n'est arrivé en Jordanie qu'il y a un an. J'ai tenu aussi longtemps que je pouvais en Syrie mais ma ville a été prise par l’armée du régime, je suis venu en Jordanie parce que je n'avais pas le choix, explique-t-il.

    « On va recevoir de l’aide pour décembre (mais) on ne sait pas ce qui va arriver pour les mois de janvier et décembre, raconte Abou Abdallah. Et si mon fils ou moi-même on travaille, c’est illégal et les autorités jordaniennes multiplient les contrôles pour traquer les travailleurs syriens. Alors la solution c’est quoi ? Retourner dans un des deux camps de refugiés, comme Zaatari ; ou j'ai même pensé retourner en Syrie : là-bas on mourra dignement sous les bombes. La communauté internationale a la responsabilité de nous donner le minimum vital c'est à dire de la nourriture, du pain ».

    Le 19 décembre prochain, les agences des Nations unies vont lancer un appel global pour la crise syrienne. L'année dernière le Programme alimentaire mondial avait demandé1 milliard de dollars.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.