GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 10 Décembre
Dimanche 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: un avion de combat jordanien s'écrase, l'EI capture son pilote

    media Un pilote de l'armée de l'air jordanienne photographié le 12 mai 2014 sur le point de décoller. AFP PHOTO HANDOUT-US AIR FORCE / SSGT Brigitte N. Brantley

    Un pilote jordanien se trouve aux mains de l'organisation Etat islamique. Une source militaire a confirmé qu'un avion de l'armée de l'air de Jordanie s'était écrasé ce mercredi 24 décembre dans la région de Raqqa, dans le nord de la Syrie. Le pilote de l'appareil a été capturé vivant par les jihadistes. Les Etats-Unis assurent que l'avion n'a pas été abattu par le groupe EI.

    Des photos circulant sur Internet montrent un homme en t-shirt blanc, encadré par des combattants en armes. Sur d'autres clichés, on peut voir des pièces d'avion présentées comme étant celles de l'appareil jordanien, qui n'est pas rentré de sa mission ce mercredi matin au-dessus de la Syrie. Il s'agirait d'un F-16.

    La Jordanie est l'un des pays arabes engagés dans la coalition internationale qui lutte contre l'organisation Etat islamique. L'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et le Qatar en font également partie. Les forces armées de ces Etats interviennent à la fois en Irak et en Syrie, deux territoires où sont implantés les jihadistes de l'EI.

    C'est d'ailleurs lors d'une opération dans la région de Raqqa, fief syrien du groupe jihadiste, que l'avion a chuté. Si la Jordanie se contente de dire que son avion est « tombé », l'EI assure de son côté avoir abattu l'appareil grâce à un tir de missile sol-air. Cette dernière version est également retenue par l'Observatoire syriens des droits de l'homme (OSDH). Eliot Higgins, un spécialiste en armement cité par l'Agence France-Presse note que les jihadistes détiennent des missiles de ce type, de confection chinoise et russe. En revanche, le commandement central américain (Centcom) a affirmé dans un communiqué que l'avion de chasse n'avait pas été abattu par le groupe EI.

    C'est la première fois qu'un militaire de la coalition internationale bâtie pour lutter contre le groupe Etat islamique est capturé par des membres de cette organisation. Le père du pilote jordanien a déjà lancé un appel aux jihadistes pour qu'ils fassent preuve de « clémence ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.