GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Juillet
Mercredi 20 Juillet
Jeudi 21 Juillet
Vendredi 22 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Le groupe EI publie une interview du pilote jordanien capturé en Syrie

    media Jawat Kasasbeh, le frère du pilote jordanien capturé par l'organisation Etat islamique, en pleine prière, à Amman. REUTERS/Muhammad Hamed

    L’organisation Etat islamique a publié mardi une interview du pilote jordanien capturé la semaine dernière en Syrie lorsque son avion s’est écrasé près de Raqqa. L’interview a apparaît dans le magazine en ligne de l’EI Dabiq. Le jeune lieutenant y explique notamment pourquoi il s’est éjecté de son avion. Celui-ci aurait été touché par un missile tiré par l’EI, une version correspondant à celle des jihadistes.

    Avec notre correspondante à Amman, Angélique Férat

    Le jeune pilote est désigné comme le pilote apostat puisqu’il participe à la coalition dite des « croisés ». Moath Kasasbeh y affirme que son F-16 a bel et bien été touché par un missile. Une version niée par le commandement américain de la coalition.

    Cette interview est publiée alors que l’Etat islamique vient de poser ses conditions à la libération du pilote. La Jordanie doit quitter la coalition internationale et libérer plusieurs prisonniers.

    « J’ai confiance en l’Etat jordanien, indique Jawat Kasasbeh, le frère du pilote capturé. Mon frère n’a fait que suivre des ordres de l’armée. Et le gouvernement va faire tout ce qu’il faut pour qu’il revienne. Même si le prix est élevé, ils vont arriver à faire revenir Moath. Je suis sûr que la Jordanie va quitter la coalition. Ce pays fait toujours tout pour son peuple et ses enfants. »

    La dernière question de l’interview est la suivante : « Savez-vous ce que l’Etat islamique va vous faire ? » Moath Kasasbeh répond : « Oui, je sais, ils vont me tuer. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.