GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Dimanche 29 Mai
Aujourd'hui
Mardi 31 Mai
Mercredi 1 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Par trois accès différents, les forces d'élite irakiennes sont entrées, ce lundi matin, dans la ville de Fallouja, située à 50 km à l'ouest de Bagdad, avec pour objectif d'en chasser le groupe jihadiste Etat islamique (EI), ont annoncé des commandants de l'opération.

    Moyen-Orient

    Arabie saoudite: le blogueur saoudien Raif Badawi fouetté en public

    media Raif Badawi, emprisonné en 2012 est condamné à 1000 coups de fouet répartis sur 20 semaines. RSF

    En Arabie saoudite, le blogueur Raif Badawi a été fouetté publiquement ce vendredi 9 janvier, après la prière hebdomadaire, près d'une mosquée de Jeddah. Condamné à 10 ans de prison et à 1 000 coups de fouets pour avoir plaidé en faveur de la Saint-Valentin et pour des mesures libérales en Arabie saoudite. 

    Conduit par un véhicule de police, Raif Badawi a été placé ce vendredi 9 janvier, debout, dos à la foule, près de la mosquée al-Jafali à Jeddah. Un fonctionnaire a lu la sentence du tribunal. La foule était silencieuse. Le blogueur a reçu 50 coups de fouet.

    Raif Badawi, blogueur, est lauréat du prix Reporters sans frontières 2014. Il anime le site internet Liberal Saudi Network. Jeudi, les Etats-Unis avaient demandé à l'Arabie saoudite d'annuler sa condamnation à 1 000 coups de fouet répartis sur 20 semaines.

    RSF, tout comme Amnesty International, dénonce une «condamnation inhumaine, contraire au droit international» et a lancé une pétition appelant le roi Abdallah d'Arabie à accorder une grâce à Raif Badawi.

    Geneviève Guarrigos, présidente d'Amnesty International en France 09/01/2015 - par Toufik Benaichouche
    Pour Amnesty International, Raef Badawi est un prisonnier d'opinion. Et il ne devrait me^me pas être incarcéré. Il devrait être libéré immédiatement. Mais en plus il a été condamné donc il va être détenu pendant 10 ans en prison suite à un procès inique. Mais surtout il a été condamné à 1000 coups de fouet qui vont lui être administré par séance de 50 coups de fouet pendant 20 semaines après la prière, publiquement...Le soumettre devant le public à ces coups de fouet, c'est un traitement inhumain et dégradant, donc nous ne pouvons que nous élever contre cette sentence.
    Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.