GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Egypte: la justice acquitte 26 hommes accusés de «débauche»

    media Photo prise par Mona Iraqi lors de l'interpellation et postée sur son compte Twitter. Photo qu'elle a depuis retirée. DR

    Ils étaient accusés d'« incitation à la débauche ». Arrêtés dans un vieux hammam public situé dans un quartier populaire du Caire, à la mi-décembre sur dénonciation d’une journaliste, les 26 prévenus ont été acquittés. L'affaire avait fait grand bruit en Egypte puisque c'est une présentatrice de la télévision qui avait dénoncé les moeurs de l'établissement. 

    Dès l'annonce du verdict, les 26 prévenus ont laissé éclater leur joie, plus d'un mois après leur arrestation. Le juge en charge du dossier a donc décidé, sans justifier son verdict, de les relaxer. Ils ont ensuite été transférés dans un commissariat en vue de leur libération. Cet acquittement a été salué par un grand nombre d'organisations de défense des droits de l'homme.

    Les 26 hommes avaient été interpellés le 7 décembre dans un hammam public du
    quartier d'Azbakeya, dans le centre du Caire, à l'issue d'une descente de police filmée par une journaliste qui avait, elle-même, alerté les autorités. Mona Iraqi présente un programme de prétendues enquêtes journalistiques. Elle avait filmé les hommes à moitié nus au moment de leur arrestation et de leur transfert dans un camion cellulaire. La procédure était entachée de vices de forme, ce que n'ont pas manqué de dénoncer les avocats des personnes accusées.

    L’homosexualité n’est pas un délit aux yeux de la loi égyptienne. Mais ces dernières années, de nombreuses condamnations avaient été prononcées pour débauche ou prostitution. La répression des homosexuels d'Egypte se serait même accentuée depuis l'arrivée au pouvoir d'Abdel Fattah al-Sissi, selon plusieurs ONG de défense des droits de l'homme. Ce verdict est sans précédent en Egypte, un pays où l'homosexualité est mal perçue par une majorité très large de la population.

    Dans un rapport publié à l'automne dernier, l'ONG Human Rights Watch avait dénoncé les atteintes à la vie privée et aux droits de l'homme subies par les homosexuels égyptiens de la part des autorités égyptiennes. Après l'acquittement des 26 personnes poursuivies pour incitation à la débauche, HRW réagit sur l'antenne de RFI par la voix de Boris Dittrich :

    « Cela démontre que l'arrestation de ces 26 hommes dans un hammam était totalement illégale et qu'il s'agissait d'une violation très grave des droits de l'homme. C'était une mauvaise décision du procureur de poursuivre ces hommes. Donc, nous avons été agréablement surpris par leur acquittement. Néanmoins, il reste des aspects, dans cette affaire, qui sont vraiment dégradants. Par exemple, les 26 hommes ont subi des examens rectaux. »

    « Des docteurs et des experts de la police ont conduit ces examens, et il s'agit là d'une violation des droits de l'homme et du droit à la vie privée, ajoute M. Dittrich. Donc, HRW demande aux autorités égyptiennes de ne plus jamais pratiquer ces examens rectaux. En outre, HRW demande aux autorités de laisser en paix les homosexuels, car ces hommes ne menacent pas la société égyptienne. Nous espérons qu'avec cet acquittement, les autorités changeront de façon de penser, et que le gouvernement arrêtera de réprimer des hommes parce qu'ils sont homosexuels. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.