GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël: le slogan de campagne d'Avigdor Lieberman passe mal

    media Avigdor Lieberman, ministre israélien des Affaires étrangères, le 2 décembre 2014. REUTERS/ Ronen Zvulun

    Polémique en Israël autour de la campagne électorale d’un candidat aux élections de mars prochain. Avigdor Lieberman, actuel ministre des Affaires étrangères israélien, est accusé d’avoir choisi un slogan raciste et illégal, « Ariel en Israël, Oum el-Fahem en Palestine ». Un élu de gauche menace de saisir la justice.

    Avec notre correspondante à JérusalemMurielle Paradon

    Avigdor Lieberman a encore frappé. Celui qui dirige le parti ultra-nationaliste Israël Beiteinou (Israël notre maison) a choisi un slogan de campagne pour le moins provocateur : « Ariel en Israël, Oum el-Fahem  en Palestine ». Ce qui signifie que les colonies de Cisjordanie doivent être rattachées à Israël et les villes arabes israéliennes à un futur Etat palestinien. Ce n’est pas la première fois qu’Avigdor Lieberman met le sujet sur la table. Pour lui, il faut inciter les Arabes israéliens à aller vivre côté palestinien, quitte à les payer pour cela.

    Le slogan de campagne n’a en tout cas pas plu à la gauche. Et un député arabe israélien a menacé de saisir la justice pour faire interdire le slogan qu’il qualifie de « raciste et illégal ». Avigdor Lieberman promet aussi, s’il est élu, de détruire le Hamas et de se débarasser de Mahmoud Abbas, le président palestinien. Pour l’instant, son parti est bas dans les sondages dans la perspective des élections de mars prochain en Israël. Il faut dire qu'il a été éclaboussé récemment par une affaire de corruption.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.