GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Liban: Hariri affirme être «en route pour l'aéroport» pour quitter Ryad (tweet)
    • Syrie/chimique: vote vendredi de l'ONU sur une prolongation d'un mois du mandat des enquêteurs (diplomates)
    • Le maire de Caracas, en fuite du Venezuela, va partir en Espagne (porte-parole)
    • Zimbabwe: la plupart des sections régionales du parti au pouvoir demandent à Mugabe de partir (TV d'Etat)
    Moyen-Orient

    L'ONU dénonce la destruction de maisons palestiniennes par Israël

    media Une Palestinienne, son enfant dans les bras, pleure pendant la saisie de sa maison, par la justice israélienne, dans le quartier arabe de Sheikh Jarrah, à Jérusalem-Est, en décembre 2009. AFP PHOTO /AHMAD GHARABLI

    C'est l'ONU qui lance l'alerte : les maisons de 77 Palestiniens ont été détruites sur ordre des autorités israéliennes ces trois derniers jours. La moitié des déplacés sont des enfants, ajoute l'Ocha. Sur l'année 2014, l'agence onusienne a enregistré 1 177 Palestiniens obligés de quitter leur logement, soit le plus grand nombre depuis 2008, date des premiers recensements en ce sens. Israël se défend de toutes actions illégales.

    Avec notre correspondant à Ramallah, Nicolas Ropert

    C'est à travers un communiqué que l'Ocha, le bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU, a dénoncé l'expropriation de 77 Palestiniens ces derniers jours. Selon l'agence onusienne, ces déplacements de population sont illégaux au regard du droit international et Israël est responsable de cette situation.

    C'est en effet l'Etat hébreu qui a ordonné ces destructions, mais cela n'a rien d'illégal, rétorquent les autorités israéliennes. Les maisons concernées sont situées à Jérusalem et en « zone C » de la Cisjordanie, c'est-à-dire dans des parties sous contrôle total de l'armée israélienne.

    L'Ocha dénonce en plus de ces destructions d'habitations la démolition de 42 bâtiments vitaux, notamment des abris pour du bétail. L'administration israélienne met en avant des raisons de sécurité. Il s'agit d'une politique de purification au profit des colons israéliens, dénoncent les associations de défense des Palestiniens. Le nombre d'Israéliens installés en Cisjordanie a encore augmenté de 4 % en 2014 pour atteindre près de 390 000 personnes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.