GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Mondial 2019 de rugby au Japon: la France bat l'Argentine 23-21 dans un match capital pour la qualification
    Dernières infos
    • Plusieurs centaines de personnes se revendiquant des «gilets jaunes» sont rassemblées à Paris ce samedi matin
    • Chantier de Notre-Dame: «pas de pression» sur le calendrier des travaux (Franck Riester au «Parisien»)
    • Les Gardiens de la révolution préviennent que tout pays qui attaque l'Iran sera «le champ de bataille» (Hossein Salami)
    Moyen-Orient

    Syrie: les Kurdes chassent le groupe Etat islamique de Kobane

    media 29 octobre 2014, Kobane sous les bombes. REUTERS/Yannis Behrakis

    Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les combattants kurdes ont repris la totalité de la ville kurde syrienne de Kobane. Ils en ont chassé les derniers groupes de jihadistes du groupe Etat islamique. Selon le commandement américain au Moyen-Orient en revanche, les Kurdes contrôlent environ 90 % de la ville.

    Si les combattants Kurdes se disent maîtres de Kobane, le commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom) se montre plus prudent. « Les forces anti-EI conftrôlent à peu près 90 % de la ville », indique-t-il dans un communiqué. La bataille des Kurdes de Kobane contre les partisans du groupe Etat islamique aura été quoi qu'il en soit digne d'une épopée, avec ses tragédies et ses héros.

    Tout commence le 16 septembre 2014. Les jihadistes qui ont proclamé un califat veulent l'étendre à la ville kurde. Mal armés, mal équipés, en nombre inférieur,  les habitants de la ville résistent tant bien que mal. Les jihadistes qui entre-temps ont récupéré de l'armement lourd auprès de l'armée irakienne en déroute commencent par prendre une soixantaine de villages autour de la ville et occuperont pendant quelques semaines quelque trois-quarts de Kobane.

    Mais les Kurdes sont déterminés, car ils savent que si la ville tombe, leurs adversaires ne feront pas de quartier. Dans un premier temps, le monde entier s'indigne mais ne fait rien. En Turquie, la communauté kurde manifeste et demande au président d'intervenir ou de laisser passer les combattants kurdes de Turquie. Erdogan reste intraitable. Sous la pression, finalement il laissera passer des combattants kurdes venus d'Irak, les peshmergas. Cent cinquante peshmergas en tout. Ces guerriers aguerris arrivent avec des lance-roquettes et des armes anti-chars. Jusqu'à ce jour, la bataille de Kobane aura fait tout de même 1 600 morts parmi les Kurdes et plus de 1 000 jihadistes tués.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.