GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le modèle économique de Facebook et Google est une «menace» pour les «droits humains», selon Amnesty
    • Séisme de magnitude 6,1 dans le nord-ouest du Laos
    Moyen-Orient

    Le journaliste australien d'al-Jazeera a quitté l'Egypte

    media Le journaliste australien de la chaîne al-Jazeera, Peter Greste, lors du procès au Caire, le 24 mars 2014. REUTERS/Al Youm Al Saabi Newspaper

    Le soulagement pour le journaliste australien d'al-Jazeera, Peter Greste, condamné à 7 ans de prison, pour assistance à une «organisation terroriste», en l'occurrence les Frères musulmans. L'Egypte a ordonné ce dimanche son expulsion. Le journaliste s'est envolé du Caire à destination de Chypre. Peter Greste est «extrêmement soulagé », a déclaré dimanche soir à Sydney le ministre australien des Affaires étrangères. Al-Jazeera s'est félicitée de la libération de son reporter australien Peter Greste et a réclamé la libération de ses autres journalistes toujours détenus en Egypte : l'Egypto-Canadien Mohamed Fahmy et l'Egyptien Baher Mohamed.

    Peter Greste, journaliste australien travaillant pour al-Jazeera, avait été condamné à 7 ans de prison pour avoir, selon le ministère égyptien de l'Intérieur, « diffusé des fausses informations » en « soutien » aux Frères musulmans.

    Il avait été arrêté en décembre 2013, avec un confrère de la chaîne qatarie, l'Egypto-Canadien Mohamed Fahmi, dans une chambre d'hôtel du Caire où ils avaient installé un bureau d'al-Jazeera.

    Peu après, la police avait interpellé Baher Mohamed, un autre journaliste égyptien de la chaîne. Les trois journalistes ont été condamnés en juin dernier à 7 et 10 ans d'emprisonnement.

    Selon le ministère de l'Intérieur égyptien toujours, la décision d'expulser Peter Greste vers l'Australie a été prise par décret présidentiel. On ignore, pour le moment, ce qu'il adviendra des deux autres journalistes de la chaîne qatarie.

    Les relations entre l'Egypte et le Qatar, où est basé al-Jazeera, sont extrêmement tendues depuis l'éviction de l'ex-président égyptien islamiste Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans. Ce dernier a été démis en juillet 2013 par Abdel Fattah al-Sissi, alors chef de l'armée, et devenu depuis président de l'Egypte.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.