GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Vers une offensive terrestre de l'armée irakienne contre le groupe EI

    media Un membre des forces de sécurité irakiennes tire sur une position islamiste, 115 km au nord de Bagdad, le 24 novembre 2014. REUTERS/Stringer

    Une offensive terrestre d'envergure des forces irakiennes se dessine en Irak pour déloger le groupe Etat islamique des régions qu'il occupe au nord et à l'ouest de Bagdad, où deux attentats-suicide ont fait près de quarante morts en trois jours.

    On ignore où et quand, mais plusieurs sources se recoupent. John Allen, le coordinateur américain de la coalition, annonce ce lundi 9 février que dans les prochaines semaines les forces irakiennes commenceront une campagne terrestre pour reprendre à l'organisation Etat islamique les terres conquises par les jihadistes.

    Mais il reste des inconnues. Cette armée irakienne s'était repliée en juin dernier, en abandonnant notamment la ville de Mossoul et plusieurs puits de pétrole. Tous les spécialistes étaient terrifiés par l'impréparation de cette armée. Il serait surprenant qu’en quelques mois seulement les forces irakiennes soient devenues une armée efficace.

    Toutes ces réserves, John Allen les a balayées d'un revers de main : « La coalition fournira une puissance de feu importante en soutien à cette opération ». Pour John Kerry, le secrétaire d'Etat américain, la coalition mise en place par Washington avec l'objectif de « détruire » ce groupe jihadiste, a mené depuis août plus de 2 000 frappes en Irak et en Syrie et a permis de reprendre « un cinquième du territoire » dont le groupe Etat islamique s'était emparé.

    →A (RE)LIRE: Contre EI, l'Irak réclame plus d'armes à la coalition internationale

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.