GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 24 Novembre
Lundi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Colombie: la mairie de Bogota décrète le couvre-feu dans toute la ville après des violences et des pillages
    Moyen-Orient

    L'ONU s'attaque aux sources de financement du groupe Etat islamique

    media Le Conseil de sécurité de l'ONU veut asphyxier les groupes jihadistes qui tirent des millions de dollars du pétrole, du trafic d'antiquités et de rançons.. Reuters

    L’ONU a adopté à l’unanimité jeudi une résolution visant à affaiblir les groupes terroristes en Syrie et en Irak. Le texte s’attaque aux sources de revenus qui proviennent essentiellement du pétrole, du trafic illégal d’antiquités et des rançons.

    Avec notre correspondante à New York,Marie Bourreau

    Il aura fallu six mois et trois résolutions visant l’organisation Etat islamique pour que le Conseil de sécurité des Nations unies s’attaque concrètement au nerf de la guerre : le financement protéiforme de cette organisation terroriste « la mieux financée au monde », selon des officiels américains. Elle aurait perçu jusqu’à un million de dollars par jour de la vente du pétrole.

    Le texte a été rédigé par les Russes particulièrement inquiets de la contrebande de pétrole qui impliquerait des groupes mafieux d’Europe de l’Est et des éléments tchétchènes au sein du groupe Etat islamique, selon des diplomates à l’ONU. Ils étaient aussi désireux de redorer leur image, ternie par leurs blocages répétés au Conseil de sécurité sur les dossiers syriens et ukrainiens.

    La résolution condamne donc tout commerce direct ou indirect de pétrole ou produits pétroliers avec le groupe EI. Elle s’inquiète des revenus tirés du pillage et de la contrebande d’objets d’antiquités venus d’Irak ou de Syrie et réaffirme l’engagement des Etats à ne pas verser de rançon en cas d’enlèvement.

    Reste à savoir comment cette résolution contraignante pourra s’appliquer dans le chaos syrien et irakien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.