GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chambre des représentants américains condamne les «commentaires racistes» de Trump
    • France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    Moyen-Orient

    Inondations à Gaza: Israël dément être responsable

    media Evacuation des animaux dans le village innondé de Al-Moghraga, dans la vallée de Gaza, le 22 février 2015. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

    A Gaza, certains endroits du territoire palestinien ont été inondés. Des centaines d'habitants ont dû quitter leur maison. Les autorités palestiniennes avaient accusé Israël d'avoir ouvert les vannes d'un barrage qui aurait fait déborder le fleuve qui traverse l'enclave palestinienne. Une version démentie par l'Etat hébreu. Selon un expert, il n'y a pas de barrage.

    Avec notre correspondant à Ramallah, Nicolas Ropert

    L'eau est montée jusqu'à trois mètres dans certains endroits ce dimanche 22 février. Une crue soudaine du fleuve qui traverse Gaza a obligé plusieurs centaines de Palestiniens à quitter leurs maisons. La route principale de l'enclave palestinienne était même partiellement bloquée à cause de ces inondations.

    Le ministère de l'Intérieur palestinien à Gaza a affirmé, dans un communiqué, qu'Israël avait ouvert les vannes d'un barrage qui retient habituellement l'eau afin de la déverser dans la Méditerranée. Les autorités palestiniennes ont accusé Israël de n'avoir pas prévenu sa population qui a été surprise par cette brusque élévation du niveau l'eau dans la vallée de Gaza.

    Mais Israël a vigoureusement démenti ces accusations. « Il n'y a sur le Nahal Bessor (le nom du fleuve pour Israel, ndlr) aucun barrage qu'on puisse ouvrir ou fermer, il n'y a donc rien ni pour causer, ni pour prévenir une crue », a affirmé à l'AFP Nehemia Shahaf, chef de l'autorité du réseau hydrologique du Néguev. Une version confirmée par Dr Julie Trottier, spécialiste belge au Centre de recherche français à Jérusalem interrogée par l'AFP : « A ma connaissance, il n'y a pas de barrage du côté israélien et le terrain ne se prête pas à la construction d'un barrage ». Selon elle, avec les fortes précipitations, « les eaux ont monté et conflué ».

    Six mois après la fin de la dernière guerre à Gaza, l'enclave palestinienne est encore dans une situation très fragile. Le blocus imposé par l'Etat hébreu perdure et la plupart des sommes promises par la communauté internationale pour la reconstruction n'ont pas été versées.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.