GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 24 Novembre
Samedi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: les jihadistes enlèvent des chrétiens dans le nord-est du pays

    media Destructions dans la ville d'Alep en Syrie, le 11 janvier 2015. REUTERS/Hamid Khatib

    En Syrie, plusieurs dizaines de chrétiens ont été enlevés dans le nord-est du pays. Ce sont des jihadistes de l'organisation Etat islamique qui se sont emparés de plusieurs villages situés dans la région de Hassaké, une région disputée par les jihadistes aux combattants du Kurdistan irakien. La plupart des habitants auraient fui les villages, mais plusieurs dizaines d'entre eux, parmi lesquels des femmes et des enfants, auraient été capturés par les jihadistes.

    Selon les informations de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et de plusieurs associations chrétiennes basées en Europe et en Amérique du Nord, les jihadistes de l'organisation Etat islamique (EI) se sont emparés de plusieurs villages situés au sud de la rivière Khabour, une zone située sur la ligne de front séparant les combattants du Kurdistan syrien de leurs adversaires du groupe EI.

    Offensive au petit matin

    L'offensive menée sur ces villages se serait déroulée au petit matin. Plusieurs centaines de familles avaient pu fuir la zone à temps, pour échapper aux jihadistes. Mais les combattants de l'organisation EI se seraient emparés malgré tout de plusieurs dizaines de personnes (de 90 à 200 otages, selon les sources). D'après le réseau d'entraide assyrien ADFA, les hommes auraient été séparés des femmes et des enfants et les combattants du groupe EI auraient proposé un échange de prisonniers aux combattants kurdes et les milices chrétiennes qui se battent à leurs côtés.

    Combats violents

    Selon les informations dont nous disposons, des combats violents se poursuivent dans la zone. Les combats ont provoqué la fuite de plusieurs milliers de civils, qui se sont pour la plupart rendus vers le Nord et vers les zones du Kurdistan syrien qui se trouvent hors de portée des combattants jihadistes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.