GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Mars
Vendredi 22 Mars
Samedi 23 Mars
Dimanche 24 Mars
Aujourd'hui
Mardi 26 Mars
Mercredi 27 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Irak: indignation mondiale après la destruction d'antiquités par l'EI

    media Un membre du groupe EI renverse une statue du musée de Mossoul. REUTERS/Social media Web site via Reuters TV

    En quelques minutes, comme en atteste une vidéo publiée jeudi 26 février, les combattants de l'organisation Etat islamique ont saccagé un patrimoine précieux dans le musée de Mossoul, au nord de l'Irak. Des statuettes et des frises de l'art pré-islamique ont été réduites en poussière. Ces nouvelles destructions indignent experts et politiques.

    Face aux destructions d'œuvres d'art à Mossoul, l'Unesco demande la tenue en urgence d'une réunion du conseil de sécurité de l'ONU sur la protection du patrimoine culturel de l'Irak. L'institution a également envoyé une lettre à la Cour pénale internationale à La Haye. La directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, a dénoncé une nouvelle incitation à la violence et à la haine. 

    « Nous sommes saisis d’effroi devant les images de l’attaque du musée de Mossoul ainsi que des sites archéologiques dans la région de Ninive en Irak. Un grand nombre de statues et de bas-reliefs ont été défigurés ou détruits dans une furie destructrice à coups de hache, de masse et de marteau-piqueur », a-t-elle déclaré. 

    Et d'insister sur la gravité de ces actes et leur signification : « Cette tragédie est loin d’être seulement un enjeu culturel. C’est un enjeu de sécurité majeur et on voit bien comment les terroristes utilisent la destruction du patrimoine dans une stratégie de terreur pour déstabiliser et manipuler les populations et assurer leur domination. » 

    Un point de vue que partage l'anthropologue Hosham Daoud, chercheur au CNRS. Mais pour ce spécialiste de l'Irak, il ne s'agit pas seulement de destructions. Il s'agit aussi de vol. « Une bonne partie des originaux avait déjà été pris et vendus à l’extérieur. Daech est une machine de terreur, mais c’est aussi une machine terroriste rationnelle. Quand ils ont des objets archéologiques, ceux qui peuvent les transporter les transportent pour les vendre. D’autres, quand ils n’en ont pas la capacité, les détruisent sur place. »  

    Les réactions politiques n'ont pas manqué non plus. Le président François Hollande a dénoncé la « barbarie » du groupe Etat islamique, tandis que son Premier ministre Manuel Valls a jugé pour sa part que ces statues détruites étaient « une part de l'esprit humain et de l'universel qui s'écroule ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.