GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L'Egypte condamne le Hamas pour son soutien à un groupe pro-EI

    media Un enfant palestinien aux couleurs du Hamas manifeste à Rafah, à la frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte, le 5 février 2015. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

    Le tribunal des référés égyptien a condamné le Hamas - désormais jugé organisation «terroriste». Le Caire accuse le mouvement palestinien de soutenir Ansar Beyt al Maqdess, groupe armé du Sinaï, qui a prêté allégeance au groupe Etat islamique et qui mène une guérilla contre le pouvoir égyptien. C’est une nouvelle escalade de la tension entre le pouvoir égyptien et le Hamas qui avait déjà été décrété organisation terroriste et interdite par un tribunal du Caire en mars.

    Avec notre correspondant au Caire,  Alexandre Buccianti

    Cette décision de justice ouvre la voie à une confrontation armée entre l’Egypte et le Hamas, estiment les experts. Le tribunal égyptien a en effet jugé que l’organisation islamiste palestinienne avait aidé les terroristes d’Ansar Bey al Maqdess lors de la série d’attentats de novembre dans le nord du Sinaï. Des attentats qui avaient fait quarante-cinq morts dans les rangs de l’armée, de la police et des civils.

    Ansar Beyt al Maqdess qui s’est baptisée « l’Etat du Sinaï » depuis son allégeance à l’Etat islamique a aussi revendiqué des dizaines de décapitations de Bédouins du Sinaï accusés de collaboration avec l’armée. Cette dernière, depuis la destitution du président Frère musulman Mohamed Morsi de juillet 2013, a détruit plus d’un millier de tunnels reliant Gaza au Sinaï égyptien.

    Des tunnels sont à nouveau creusés et, selon le tribunal, ont permis de fournir une aide logistique aux terroristes égyptiens. En cas de nouvel attentat sanglant dans le Sinaï, ce jugement pourrait justifier des « représailles égyptiennes ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.