GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Etats-Unis: le Congrès bloque une vente d'armes à l'Arabie saoudite, un revers pour Trump
    Moyen-Orient

    Investissement pharaonique de BP dans un champ gazier égyptien

    media Enseigne de la British Petroleum. DR 网络照片

    Le géant pétrolier britannique BP va réaliser le plus important investissement direct étranger en Egypte. Douze milliards de dollars pour le projet d'exploitation d'un champ gazier situé à l'ouest du delta du Nil. Cent-quarante milliards de mètres cube de gaz destinés à alimenter l’un des premiers consommateurs d’Afrique. Et un accord gagnant-gagnant pour le géant de l’énergie et le président égyptien.

    Ce projet, c’est un « vote de confiance dans le climat des affaires et dans le potentiel économique de l’Egypte » affirme BP dans son communiqué annonçant la signature prochaine de l’accord.

    De quoi satisfaire le président Abdel Fattah al-Sissi, arrivé au pouvoir après la destitution du président islamiste Mohamed Morsi en 2013.

    Pour faire oublier la vague de révoltes et de répression qui s’en est suivie, quoi de mieux qu’un projet pharaonique relançant la consommation locale et les investissements étrangers ?

    Le projet West Nile Delta doit permettre à partir de 2017 l’extraction en mer Méditerranée de 140 milliards de mètres cubes de gaz et leur injection dans le réseau du pays. De quoi lutter contre une pénurie d’énergie devenue chronique dans un pays qui consomme habituellement près de la moitié du gaz absorbé en Afrique.

    Pour mener ce projet, BP n’est pas seul. Son partenaire est une entreprise pétrolière rachetée récemment par un fonds d'investissement russe.

    Cet accord sera signé la semaine prochaine, lors de la conférence de Charm el-Sheikh sur la mer Rouge. Un rendez-vous dont le pouvoir égyptien attend beaucoup pour relancer l'investissement étranger.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.