GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le programme balistique de l'Iran «ne regarde pas» la France (responsable iranien)
    • Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri est à Paris (source proche)
    • COP23: la communauté internationale s'accorde pour évaluer en 2018 ses émissions de CO2
    Moyen-Orient

    Arabie saoudite: menace sur les Occidentaux du secteur pétrolier

    media Une raffinerie de pétrole, en Arabie saoudite. Getty Images/Pete Turner

    En Arabie saoudite, selon les informations dont disposent les Américains, les Occidentaux qui travaillent dans le secteur pétrolier pourraient être la cible d'attaques ou d'enlèvements perpétrés par des groupes terroristes. Une menace prise très au sérieux par Washington.

    L'alerte est publiée sur le site internet de l'ambassade des Etats-Unis à Riyad. « Nous disposons d'informations selon lesquelles des individus associés à une organisation terroriste pourraient viser des Occidentaux travaillant dans le secteur pétrolier, dont peut-être des Américains travaillant dans la province orientale », peut-on y lire.

    Le communiqué ne cite pas le nom du groupe soupçonné vouloir perpétrer ces attaques. Mais cet avertissement témoigne de l'inquiétude des Américains face à la situation dans le royaume saoudien.

    Certes, Riyad participe à la coalition anti-jihadistes menée par Washington contre les fiefs du groupe Etat islamique en Irak et en Syrie. Mais pour une bonne partie de la population, et même certains dirigeants saoudiens, cette organisation – malgré ses excès – est un moindre mal pour enrayer l'influence iranienne et contenir les chiites.

    L'essentiel des réserves de pétrole du royaume saoudien se situe en effet dans la province orientale. C'est précisément dans cette région que vivent quelque deux millions de chiites, une minorité qui estime être victime de discrimination.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.