GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: les rebelles houthis resserrent l’étau sur Aden

    media Un tank de l'armée yéménite positionné à Aden, le 22 mars 2015, la ville où est retranché le président Abd Rabbo Mansour Hadi. REUTERS/Yaser Hasan

    Au Yémen, les Houthis, qui contrôlent déjà la capitale Sanaa, cherchent à étendre leur influence vers le sud du pays. L'objectif, c'est la ville Aden où est réfugié le chef de l'Etat. Ce mardi, des combats à l'arme lourde se sont déroulés dans les provinces de Dhaleh et de Lahej, près d'Aden et des combattants houthis sont entrés dans le port d'al-Moukha.

    Des combattants houthis sont entrés dans le port d'al-Moukha et se rapprochent à présent d'Aden. Tout en menaçant la seconde ville du pays, les rebelles sont donc en passe de contrôler le détroit de Bab el-Mandeb sur la mer Rouge par où transitent de grandes quantités de pétrole en partance vers l'Occident.

    A l'Est, les combattants chiites ont pénétré dans Dhaleh. Ils se sont également emparés de la ville de Kirsh, située près de 100 kilomètres au nord d'Aden et non loin d'une base aérienne, toujours entre les mains des forces fidèles au président Abd Rabbo Mansour Hadi.

    Dans la province de Taëz, des affrontements ont éclaté entre manifestants anti-houthis et des militaires dans le village de Turba. Les soldats ont ouvert le feu et tué au moins quatre manifestants et blessé plusieurs autres, selon des sources hospitalières.

    Mohammed al-Boukhaïti, un des responsables du mouvement houthi, a assuré mardi que l'objectif n'était pas de s'emparer d'Aden, mais de défendre le pays contre les combattants islamistes. « Nous estimons que ce qui se passe aujourd'hui est de l'autodéfense et la défense de notre société », a-t-il déclaré, en accusant le président yéménite Abd Rabbou Mansour Hadi de s'être allié aux Frères musulmans, aux salafistes et à al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa). Des accusations rejetées par les monarchies du Golfe, qui accusent l'Iran de soutenir les Houthis qui constituent une minorité au Yémen.

    Les voisins du Yémen, les monarchies sunnites, ont annoncé qu'ils prendront les mesures nécessaires pour protéger la région contre l’« agression » des milices chiites houthis au Yémen en l'absence de solution politique. De son côté, le président Abd Rabbo Mansour Hadi tente d'organiser la résistance. Il a lancé une campagne de recrutement de 20 000 soldats pour pallier la faiblesse de ses troupes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.