GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L'Irak annonce avoir repris Tikrit au groupe EI, la coalition nuance

    media Des soldats de l'armée irakienne faisant le «V» de la victoire à Tikrit, le 31 mars 2015. EUTERS/Alaa Al-Marjani

    Les forces irakiennes se sont-elles emparées de la ville de Tikrit, tenue jusqu'alors par les combattants de l'organisation Etat islamique ? C'est ce qu'affirmait mardi soir le Premier ministre irakien Haïdar al-Abadi. L'information est impossible à confirmer, mais il est certain que les troupes pro-gouvernementales ont gagné du terrain, ces derniers jours face à leurs adversaires.

    En s'emparant du siège de l'administration régionale et du principal hôpital de la ville, les forces pro-gouvernementales irakiennes ont sans doute réalisé la percée la plus importante depuis que la bataille de Tikrit a débuté, il y a un peu moins d'un mois et le Premier ministre Haïdar al-Abadi n'a pas manqué de crier victoire en annonçant que le drapeau irakien flottait de nouveau sur les principaux bâtiments officiels de la ville.

    Pour autant, la bataille n'est pas totalement terminée : selon le porte-parole de la coalition anti-Etat islamique emmenée par les Etats-Unis, certains secteurs de la ville sont toujours sous le contrôle des combattants jihadistes. Les partisans de l'organisation Etat islamique sont encore en mesure d'infliger des pertes à leurs adversaires et de mettre à profit les refuges souterrains et les tunnels qu'ils ont construits au cours des derniers mois afin de préparer leur défense. En outre, les rues de Tikrit restent truffées d'agents explosifs et il faudra sans doute plusieurs semaines aux forces gouvernementales pour désamorcer les explosifs laissés derrière eux par les jihadistes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.