GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: l’Inde tente de rapatrier une centaine de ses ressortissants

    media Des ressortissants indiens du Yémen à Bombay, le 2 avril. REUTERS/Stringer

    Au Yémen, la marine indienne tente depuis samedi 4 avril d'évacuer quelques centaines de ses ressortissants du port d'Aden, deuxième ville du pays. Plus d'un millier d'Indiens travaillant au Yémen ont déjà été rapatriés ces derniers jours, alors que les combats font rage entre les rebelles Houthis et la coalition menée par l'Arabie saoudite. De son côté, l'armée française a évacué 44 personnes du site de Balhaf, dans l'est du Yémen. 

    Avec notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard

    C'est au compte-gouttes que les opérations d'évacuation se poursuivent pour les Indiens d'Aden. Le navire de la marine indienne INS Mumbai est amarré à 5 km du port, dont l'accès est désormais impossible dû aux bombardements aériens incessants. Une douzaine de navettes pouvant transporter une trentaine de personnes font donc l'aller-retour pour ramener en lieu sûr les quelque 250 Indiens encore coincés dans la ville.

    A Sanaa, la capitale, où la situation se dégrade de jour en jour, l'Inde a obtenu l'autorisation d'affréter de nouveaux vols pour évacuer quelque 2 000 ressortissants, selon une source officielle. Selon le ministère indien des Affaires étrangères, le rapatriement devrait se terminer dans les prochains jours.

    Depuis jeudi, environ 1 300 Indiens ont été rapatriés par avion du Yémen, via Djibouti, par plusieurs vols de l'armée indienne et de la compagnie nationale Air India. On estime le nombre d'Indiens résidant au Yémen entre 4 000 et 5000, la grande majorité habitant à Sanaa et Aden.


    L’armée française évacue 44 personnes

    Face à la dégradation sécuritaire au Yémen, le gouvernement français avait incité, dès le 11 février, ses ressortissants à quitter le pays. Dans le même temps, « des moyens militaires français aériens et navals positionnés dans l’océan Indien avaient alors été placés en alerte », explique un communiqué du ministère de la Défense.

    Samedi 4 avril, alors que la ville de Balhaf dans l’est du Yémen était fortement menacée, le commandant des forces françaises stationnées à Djibouti a procédé à l’évacuation de 44 personnes de différentes nationalités, dont plusieurs Français.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.