GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Irak: des dizaines de cadavres exhumés de fosses communes à Tikrit

    media Les forces irakiennes exhument les cadavres de fosses communes découvertes à Tikrit dans le nord du pays, le 6 avril 2015. REUTERS

    Des équipes d'experts irakiens ont commencé lundi 6 avril à fouiller les fosses communes de la région de Tikrit, au nord de Bagdad. 47 cadavres ont déjà été exhumés. Des centaines d'autres corps seraient encore ensevelis. Ces fosses pourraient contenir les restes de 1 700 soldats de l'armée gouvernementale massacrés l'été dernier par les jihadistes du groupe Etat islamique (EI).

    Il y aurait au total une douzaine de fosses communes dans le secteur de Tikrit. En juin 2014, les combattants de l'EI, des sunnites, ont massacré les soldats chiites de Camp Speicher, une ancienne base américaine près de Tikrit, et diffusé sur internet les images de ces exécutions massives. En tout, quelque 1 700 soldats irakiens auraient été exécutés. Des officiers supérieurs de l'armée irakienne auraient même monnayé avec al-Qaïda la capture des hommes de troupe, selon plusieurs témoignages.

    « Nous avons commencé à travailler sur la première fosse et nous avons retrouvé une vingtaine de corps. Il semble bien que ce soient des soldats abattus à Camp Speicher, a déclaré Khalid al Atbi, responsable irakien de la santé envoyé spécialement sur place. C'était une scène bouleversante. Nous n'avons pu retenir nos larmes. Quelle barbarie de tuer ainsi 1 700 personnes de sang-froid ! », a-t-il ajouté.

    La ville de Tikrit a été reprise cette semaine par l'armée irakienne appuyée par des miliciens chiites et les frappes aériennes de la coalition conduite par les Etats-Unis. Des miliciens chiites et des soldats ont déjà pillé plusieurs maisons et magasins appartenant à la communauté sunnite.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.