GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    La clause de sauvegarde («backstop») vise à éviter le rétablissement d'une frontière physique entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande. Le maintien temporaire de l'Irlande du Nord dans l'union douanière ouvre, selon les détracteurs de cet arrangement, la voie à un démantèlement du Royaume-Uni.

    Moyen-Orient

    Yémen: l'aide humanitaire arrive au compte-gouttes à Aden

    media L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a revu à la hausse le bilan des victimes des violences au Yémen, à 643 morts et 2 226 blessés depuis le 19 mars. REUTERS/Mohamed al-Sayaghi

    Les combats se concentrent à Aden, dans le sud du Yémen, entre partisans et adversaires du président Abd Rabbo Mansour Hadi aujourd’hui en exil. Au moins 22 personnes ont été tuées et 70 blessées mercredi, pour la plupart des civils, dans des bombardements rebelles. Les premiers bateaux d’aide humanitaire sont arrivés dans la ville portuaire. Une goutte d’eau face à l’immensité des besoins.

    Un bateau en provenance de Djibouti a pu décharger 2,5 tonnes de médicaments destinés à l’hôpital d’Aden. C’est la première cargaison humanitaire qui arrive à Aden depuis l’intervention de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite contre les rebelles chiites Houthis au Yémen. « Il s’agit de médicaments, de pansements et de matériel pour les injections, indique le Dr Abdallah Radman, porte-parole de Médecins sans frontières à Aden. Ce n’est pas suffisant vu le nombre des victimes. En dix jours, nous avons reçu plus de 660 blessés. Nous avons besoin de plus d’aide. Nous attendons dix tonnes de médicaments ces deux prochains jours, par mer et par les airs. »

    Cette première bouffée d’air pour les équipes hospitalières et pour les populations, premières victimes de la guerre civile, ne suffit pas à étancher l’immensité des besoins. La deuxième ville du Yémen manque de personnel médical, alors que des combats intenses continuent de dévaster les quartiers. « Les affrontements se poursuivent. Il y a des combats même autour de l’hôpital, les équipes médicales ne peuvent pas sortir, elles ont peur de se faire tirer dessus », témoigne le Dr Abdallah Radman.

    Situation catastrophique

    « La situation humanitaire à Aden est catastrophique depuis le début de la crise et elle ne fait qu’empirer, confirme pour sa part Marie-Claire Frali, porte-parole du CICR. La ville est presque totalement assiégée. L’accès par la mer est fermé, l’espace aérien également. Et du fait des combats qui ont cours, les routes terrestres aussi sont quasiment impraticables. Les habitants de la ville ne peuvent même pas sortir de leurs maisons pour ne serait-ce qu’acheter de quoi manger et boire. En plus, il y a une pénurie de carburant. On voit des corps qui jonchent le sol et les proches de ces victimes ne peuvent même pas les récupérer. »

    Parallèlement à ces premiers acheminements d’aide humanitaire à Aden, des ONG se mobilisent à Djibouti, où les réfugiés yéménites ont commencé à arriver.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.