GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Kaboul et Téhéran renforcent leur coopération contre le terrorisme

    media Les présidents iranien Hassan Rohani (g) et afghan Ashraf Ghani lors de la cérémonie d'accueil. Téhéran, le 19 avril 2015. AFP PHOTO / ATTA KENARE

    Le président afghan Ashraf Ghani est à Téhéran pour une visite de deux jours. A l'ordre du jour : le renforcement de la coopération dans les domaines économique, de l'énergie et de l'industrie, mais aussi dans le domaine sécuritaire. Une question essentielle pour Kaboul et Téhéran face à la montée du terrorisme et de l'extrémisme dans la région.

    Au premier jour de la visite, les présidents afghan et iranien ont immanquablement abordé la question du terrorisme. Car la visite intervient au lendemain de l'attentat-suicide à Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan, qui a fait 34 morts et 100 blessés. C'est la première attaque d'envergure attribuée à l'organisation Etat islamique (EI) dans une région considérée comme le berceau historique des talibans et d'al-Qaïda. Ashraf Ghani et Hassan Rohani ont donc annoncé un renforcement de la coopération dans leur lutte contre le terrorisme en particulier dans les régions frontalières.

    Depuis la prise de contrôle en Syrie et en Irak de pans entiers de territoires par l'organisation jihadiste, de nombreux pays craignent la contagion, l'Afghanistan en particulier qui entre dans une nouvelle phase d'incertitude avec la fin de la mission de combat de l'Otan. Le renforcement se traduira dans les faits par un échange de renseignements et si nécessaire la mise en place d'opérations conjointes.

    Parmi les sujets prioritaires, les deux présidents ont évoqué aussi un problème commun : celui du trafic de drogue. L'Iran étant l'une des principales voies de transit vers le Moyen-Orient et l'Europe de l'opium et de l'héroïne produite en Afghanistan. Téhéran a proposé à Kaboul de l'aider à trouver des cultures de remplacement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.