GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le président Erdogan «prévoit bel et bien de rencontrer la délégation américaine», a déclaré le directeur de la communication de la présidence turque, Fahrettin Altun, sur Twitter. Le président turc avait affirmé plus tôt ce mercredi sur Skynews qu'il ne s'entretiendrait pas avec le vice-président américain Mike Pence et le secrétaire d'Etat Mike Pompeo attendus à Ankara pour exiger l'arrêt de l'offensive turque en Syrie. «Je ne les rencontrerai pas», avait déclaré M. Erdogan à Sky News, «ils rencontreront leurs homologues. Moi, je ne parlerai qu'à Trump, s'il vient», avait-il ajouté.

    Moyen-Orient

    L'armée israélienne responsable des attaques d’écoles de l’ONU à Gaza

    media Au moins dix personnes ont trouvé la mort à Gaza, le 3 août 2014, dans le bombardement qui a touché cette école de l'ONU accueillant environ 3000 réfugiés, selon les secours locaux. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

    L'armée israélienne est responsable des attaques contre des écoles de l’ONU durant la dernière guerre à Gaza, l’été dernier. C’est ce qui ressort du rapport d’enquête commandé par le secrétaire général des Nations unies et dont un extrait vient d’être publié.

    Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

    Au moins 44 Palestiniens ont été tués et plus de 200 blessés dans sept différentes attaques contre des écoles de l’ONU à Gaza. Durant la guerre, l’été dernier, ces établissements servaient d’abris d’urgence. Pour les Nations unies qui ont mené l’enquête, ces attaques sont bien le fait de l’armée israélienne et constituent des incidents « extrêmement graves ».

    Mais l’ONU, dans son rapport, déplore aussi que des groupes armés palestiniens aient entreposé des armes dans trois écoles, des écoles différentes de celles prises pour cible par l’armée israélienne, elles étaient vides à l’époque et ne servaient pas d’abris aux Palestiniens.

    Durant la guerre, les Israéliens ont à plusieurs reprises justifié des bombardements sur des bâtiments civils, en affirmant qu’ils abritaient des armes ou des combattants du Hamas. Les conclusions de l'ONU ont été remises au Conseil de sécurité.

    Une autre enquête, commandée cette fois par la Commission des droits de l'homme des Nations unies, doit être publiée, théoriquement au mois de juin. Le gouvernement israélien dit avoir pris note du rapport de l'ONU, mais affirme mener ses propres enquêtes. Le Hamas dit aussi examiner le rapport.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.