GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: un engin explosif fait au moins un mort près d'un rassemblement de contestataires à Bagdad (autorités)
    • Éliminatoires CAN 2021: la Mauritanie tient tête au Maroc, 0-0; la Tunisie écrase la Libye, 4-1
    • CAN U23: Égypte-Afrique du Sud et Côte d’Ivoire-Ghana en demi-finales
    • France: l'Assemblée fait marche arrière sur l'huile de palme en maintenant son exclusion des biocarburants
    Moyen-Orient

    Arabie saoudite: hommage des chiites aux victimes de l'attentat

    media Le cercueil d'une des victimes de l'attentat-suicide de vendredi transporté par des membres de la communauté chiites, le 25 mai 2015 à Qatif. REUTERS

    Trois jours après l’attentat-suicide revendiqué par le groupe Etat islamique à la mosquée de Koudeih, le plus sanglant dans le royaume depuis les attaques d’al-Qaïda entre 2003 et 2006, la communauté chiite de Qatif, à l’est de l’Arabie saoudite, a rendu hommage lundi aux 21 victimes, dont deux enfants. Des milliers de personnes étaient présentes à ces funérailles placées sous le signe de l’émotion et de l’union.

    Avec notre correspondante à Riyad,  Clarence Rodriguez

    Sur la place du marché, à Qatif, tous veulent se faire une place dans la foule compacte pour exprimer leur soutien, rendre un dernier hommage. Ils sont des milliers à participer à la prière dirigée par l’imam chiite. Dans les rues de la ville, des jeunes gens agitent des drapeaux noirs, tandis que des hommes vêtus de vestes jaune et orange assurent la sécurité, inspectent des voitures.

    Ces funérailles sont avant tout un moment de recueillement. Des fidèles scandent le nom de l’imam Hussein, vénéré par les chiites. Les corps des 21 victimes, couverts de fleurs et portés par la foule, se dirigent vers le cimetière, près du village de Koudeih où s’est produitl’attentat vendredi dernier.

    Dans une colère contenue, des habitants de Qatif expliquent qu’« ils condamnent les terroristes mais pas les sunnites. Et que ce qui s’est passé les unit encore. » C’est d’ailleurs le même message d’union que les deux hauts dignitaires religieux sunnite et chiite ont tenté de passer ce dimanche. Reste à savoir si cet appel au calme, à l’union, sera entendu.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.