GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    France: bilan de la réunion de la coalition contre EI

    media De gauche à droite : le Premier ministre irakien, le ministre français des Affaires étrangères et l'américain Antony Blinken, remplaçant le sécrétaire d'Etat John Kerry, à la réuniuon de la coalition à Paris, le 2 juin.. REUTERS/Charles Platiau

    La coalition internationale qui lutte contre le groupe Etat islamique a fait le point sur son action, ce mardi 2 juin, à Paris. Une vingtaine de pays étaient présents. Dans leur déclaration, ils appuient fermement le plan préparé par le Premier ministre irakien Haïdar al-Abadi pour reprendre le contrôle de la province d'al-Anbar.

    Neuf mois de frappes aériennes sur les positions de l’organisation Etat islamique et pourtant cette dernière marque encore des points sur le terrain, en Irak et en Syrie. La coalition, réunie à Paris, se devait de réagir.

    Elle soutient donc le plan d'action présenté par le Premier ministre Haïdar al-Abadi visant à reprendre l'immense province irakienne d'al-Anbar, contrôlée par les jihadistes qui ont récemment occupé Ramadi, le chef-lieu de la région. Le plan prévoit notamment de soutenir les tribus locales sunnites, pour qu'elles combattent l'organisation radicale aux côtés de l'armée nationale irakienne. Mais à la tête d'un pays déchiré, le chef du gouvernement irakien continue à plaider pour une large mobilisation internationale. 

    « La communauté internationale doit faire des efforts pour stopper l’afflux des combattants étrangers en Irak, déclare le Premier minsitre irakien. Ces combattants passent par les pays voisins, par la Syrie. Il faut aussi s’attaquer aux sources de financement de Daesh en endiguant les trafics de carburant et d’antiquités, ce sont des crimes internationaux ».

    L'impact du chaos syrien

    Dans leur communiqué final, les participants à la réunion du mardi 2 juin notent par ailleurs que la situation se détériore en Syrie. L'organisation Etat islamique « est un groupe mobile qui ignore les frontières, explique le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Et la véritable course au chaos qui se joue en Syrie a donc un impact direct sur l'efficacité de l'action en Irak ». Selon la coalition : « Bachar el-Assad n'a pas la volonté de lutter contre le groupe Etat islamique ». Il faut donc « un processus de transition politique en Syrie ».

    La vingtaine de pays réunis à Paris ont aussi souligné l'urgence humanitaire, soutenant les efforts de l'ONU pour venir en aide aux millions de déplacés qui ont dû fuir leurs foyers dans le chaos syrien et irakien. La coalition aaussi réaffirmé la nécessité de venir en aide aux populations civiles, et notamment aux minorités ethniques et religieuses victimes d'exactions dans les zones contrôlées par les jihadistes de l'Etat islamique. Enfin la déclaration finale mentionne également le patrimoine de la région, menacé lui-aussi, à l'heure où les jihadistes occupent le site antique de Palmyre en Syrie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.