GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Israël: les sirènes d'alarme activées à Tel-Aviv suite à une frappe tuant un commandant palestinien à Gaza (armée)
    Moyen-Orient

    Accord nucléaire entre l'Arabie Saoudite et la Russie

    media La signature d'un accord pour le nucléaire civil saoudien a eu lieu le 18 juin 2015, en Russie, en présence du ministre de la Défense saoudien, Mohammad bin Salman Al Saud. Cc/Mazen AlDarrab

    La Russie devrait participer à la construction de 16 centrales nucléaires saoudiennes, ont révélé samedi des sources saoudiennes.

    Le Centre saoudien de recherches sur l'atome et les énergies renouvelables a annoncé sur son site web qu'un accord avait été conclu avec Moscou pour la construction de 16 réacteurs nucléaires. En revanche, aucune autre précision, notamment sur la nature et les domaines précis d'intervention russe, n'a été apportée.

    Le même organe a déjà signé des accords de ce type avec des pays capables de construire des centrales nucléaires, comme les États-Unis, la France, la Corée du Sud, la Chine et l'Argentine. En 2012, le royaume saoudien avait annoncé qu'il avait l'intention de faire construire 17 centrales nucléaires d'ici 2032 de 17 gigawatts et 41 centrales fonctionnant à l'énergie solaire.

    Sur fond de rivalité avec l'Iran

    L'Arabie saoudite avait proposé que son grand rival iranien, qu'elle soupçonne de vouloir se doter de l'arme nucléaire, confie à un consortium l'achat et l'enrichissement de l'uranium. L'Iran a décliné l'offre. Le royaume saoudien compte donc lui aussi acheter son propre minerai.

    En même temps, en multipliant les partenaires éventuels pour mettre sur pied ses centrales, Riyad semble exercer un chantage vis-à-vis des États-Unis. Une manière de dire : si vous parvenez à un accord avec l'Iran, que nous jugeons peu fiable, nous nous lancerons, nous aussi, dans un programme qui peut déboucher sur une bombe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.